Modifié

Débat au sujet de l'introduction d'un salaire minimum de 4000 francs

Pour le patron de l'USS, Paul Rechsteiner, il est intolérable qu'une personne travaillant à 100% ne puisse pas vivre de son salaire et doive recourir au soutien financier de l'Etat. [Laurent Gilliéron - Keystone]
La presse / Le Journal du matin / 6 min. / le 25 septembre 2013
La revue de presse du mercredi 25 septembre 2013

La presse suisse s'arrête sur le projet de l'Union syndicale suisse (USS) pour l'introduction d'un salaire minimum de 4000 francs par mois. Vue d'un mauvais oeil, cette initiative a été rejetée mardi par le Conseil des Etats. L'Impartial et La Liberté parlent même de salaire de la peur pour les petits patrons et les milieux économiques. La presse relève aussi des craintes quant à l'initiative 1:12 sur laquelle on votera en novembre. Enfin, 24 Heures et la Tribune annoncent une bonne nouvelle: il y a de fortes chances que le pouvoir d'achat augmente jusqu'à 2,2% en 2014.

Patrick Chaboudez et Georges Pop

Publié Modifié