Modifié le 04 juillet 2012 à 11:39

Le voyage des grenades suisses jusqu'aux mains des rebelles syriens

Des grenades du type "Offensive OHG92" auraient été retrouvées.
Des grenades du type "Offensive OHG92" ont été retrouvées en Syrie. [Photomontage - REUTERS]
La presse révèle ce mercredi l'origine des grenades de fabrication suisse vue dans les mains de rebelles syriens. Une découverte qui pose de nombreuses questions sur les ventes d'armes par la Suisse à certains pays. Autre combat dans les Alpes, entre Franz Weber et Christian Constantin autour d'un projet d'hôtel de luxe à Crans-Montana. Et dans l'arc jurassien, les entreprises suisses fâchent les patrons de Franche-Comté, qui peinent à retenir leurs employés.

Le voyage des grenades suisses en Syrie

Les grenades trouvées en Syrie étaient bien de fabrication suisse et on connaît même leur parcours. Tout est parti d' une photo montrant une grenade dans les mains d'un rebelle syrien. Le cliché, publié par la Sonntags Zeitung, permet d'établir que l'arme appartient à un stock de 225'000 grenades vendues par l'entreprise bernoise Ruag aux Emirats arabes en 2003. L'article est à lire dans plusieurs quotidiens régionaux, dont l'Express, La Liberté et le Nouvelliste. Le Secrétariat d'Etat à l'économie se refuse à confirmer l’information. Les quotidiens parlent d'un nouveau couac qui relance le combat sur les ventes d'armement suisse. En juillet 2011 des caisses de munitions helvétiques avaient été filmées en Libye dans le camp des rebelles après avoir transité par le Qatar. A écouter aussi:

Les grenades retrouvées en Syrie ressemblent à un modèle fabriqué par RUAG.
Urs Flueeler -
En Ligne Directe - Publié le 02 juillet 2012


Franz Weber contre Christian Constantin

Trois mois après le 11 mars qui a vu triompher l'initiative Franz Weber, l'écologiste et Christian Constantin s'affrontent autour d'un projet d'hôtel de luxe à Crans-Montana. C' est le "match" pour 24heures, le "duel" pour la Tribune de Genève, qui fait jaser la station valaisanne. Un terrain de 40'000 m2, situé sur le territoire de Rarogne où Christian Constantin veut construire un cinq étoiles de 200 lits et huit immeubles. La fondation Franz Weber et Helvetia Nostra ont immédiatement réagi en faisant opposition, dénonçant la création illégale d'une soixantaine de résidences secondaires dans une commune où le taux maximal de 20% est largement dépassé. L'argumentation du promoteur valaisan est simple: "avec l'Open de golf et les championnats du monde de ski, Crans Montana a grandement besoin d'un hôtel de cette catégorie".


Entreprises suisses trop attirantes pour les Français

Le  magazine Bilan se fait l'écho de la mauvaise humeur perçue en Franche-Comté, où on accuse les employeurs neuchâtelois et jurassiens de débaucher les ouvriers de la région française. Un phénomène, explique l'auteur de l'article, qui devrait empirer au cours des prochaines années, plus particulièrement le long de l'arc jurassien. Le recrutement de frontaliers devrait se poursuivre avec force en raison de la création d'au moins 3500 emplois par les sociétés horlogères suisses.


Doris Leuthard superstar?

C'est en tout cas le titre du Blick. Elle brille de mille feux avec ses annonces, comme la sortie du nucléaire, le deuxième tube du Gothard et l'accord avec l'Allemagne sur le bruit des avions à Kloten, relève le journal de boulevard. Avec beaucoup de charme et d'humour, elle arrive, nous explique le Blick, à embobiner ses amis et ses adversaires politiques. En une vingtaine de mois à la tête du Département fédéral de l'énergie, des transports et des communications, elle a empoigné à bras le corps des dossiers mammouths.


cab avec Jean-François Moulin et Maurice Doucas


Publié le 04 juillet 2012 à 11:22 - Modifié le 04 juillet 2012 à 11:39