Modifié

Le milliardaire Paulsen a contribué à une campagne de Géraldine Savary

Géraldine Savary lors de la session d'été du Parlement le 6 juin 2018. [Alessandro della Valle - Keystone]
Le milliardaire Paulsen a contribué à une campagne de Géraldine Savary / Forum / 2 min. / le 31 octobre 2018
L'homme d'affaires Frederik Paulsen a contribué au financement d'une campagne électorale de Géraldine Savary, a admis la socialiste vaudoise mercredi dans Forum. Le milliardaire lui a également offert un voyage en Espagne.

Vendredi dernier, la justice vaudoise avait clôt la polémique sur les voyages des élus vaudois, en affirmant que ni Géraldine Savary ni Pascal Broulis n'avaient bénéficié d'un avantage incompatible avec la charge qu'ils exercent. Aucune infraction pénale n'avait été constatée.

>> Lire: Pas d'infraction pénale dans l'affaire des voyages d'élus vaudois en Russie

Pourtant, la conseillère aux Etats socialiste n'a pas toujours payé ses frais de voyage, indique 24 heures mercredi. En effet, elle s'est fait offrir un séjour au Festival international de musique et de danse à Grenade en juillet 2015, dévoile le journal vaudois.

Une photo, disponible sur le site internet de la manifestation, montre Géraldine Savary aux côtés du milliardaire Frederik Paulsen, consul honoraire de Russie à Lausanne et propriétaire de la multinationale Ferring International, basée à Saint-Prex (VD).

"Une invitation à titre strictement privé"

Géraldine Savary admet avoir été invitée par l'homme d'affaires suédois, mais affirme être restée conforme aux recommandations de l'Assemblée fédérale en matière d'acceptation de cadeaux par les parlementaires.

"Il s’agit d’une invitation à titre strictement privé", affirme la sénatrice, interrogée par 24 heures. Elle évalue le montant du cadeau "entre 300 et 500 francs environ" pour "un vol Easyjet, une nuit d'hôtel et une entrée" au festival.

Financement d'une campagne électorale

Mais les largesses de Frederik Paulsen ne se sont pas limitées à offrir des voyages. Le milliardaire suédois a également contribué à financer l'une des campagnes électorales de Géraldine Savary pour les Etats, selon l'enquête de la RTS.

Ce financement est confirmé par l'avocat de Frederik Paulsen. Cette contribution "modeste" était destinée à "soutenir une personne qu'il estime", indique Me Christian Bettex dans un courriel. Elle a été versée "dans le respect des règles fixées par les partis concernés telles qu'elles lui ont été décrites".

"Intérêt pour le Nord et la Sibérie"

Interrogée dans Forum, Géraldine Savary confirme avoir reçu de l'argent de Frederik Paulsen, dans le cadre du comité de campagne mis en place avec l'écologiste Luc Recordon. Elle ne dévoile pas la somme reçue, mais précise que les dons étaient limités à 5000 francs maximum par candidat.

"On a manifestement des opinions politiques différentes (...). Malgré ça, on a développé des relations d'estime et de respect, parce qu'on partage une attirance pour le Nord et pour la Sibérie. Dans ce cadre-là, il m'a proposé de contribuer à notre comité de campagne", explique la socialiste.

"Sur les 240 personnes qui ont contribué à notre campagne, il y avait d'autres entrepreneurs", ajoute Géraldine Savary, précisant que tous les dons étaient des financements privés. "Je ne vois pas, du point de vue politique, l'intérêt de Frederik Paulsen de soutenir notre campagne", dit-elle.

>> L'interview de Géraldine Savary dans Forum:

La conseillère aux Etats socialiste vaudoise Géraldine Savary. [Anthony Anex - Keystone]Anthony Anex - Keystone
Géraldine Savary s'exprime sur la contribution de Frederik Paulsen à l'une de ses campagnes / Forum / 7 min. / le 31 octobre 2018

Frederik Paulsen, un contribuable de poids

Pour rappel, Frederik Paulsen est l'un des principaux contribuables du canton de Vaud. Quant à l'entreprise pharmaceutique Ferring, elle a bénéficié par le passé d'une exonération fiscale accordée par les autorités vaudoises, pour les années 2006-2015.

dk sur la base d'une enquête de Ludovic Rocchi et Martine Clerc

Publié Modifié

Le PS vaudois pourrait revoir ses règles

Dans la Matinale jeudi, la présidente du PS vaudois Jessica Jacoud indique que les règles édictées en 2011 par le parti ont bien été respectées. Tout en appelant à plus de transparence dans le financement des partis, elle indique que les règles internes pour les élections fédérales de 2019 "pourront bien évidemment évoluer".

Jessica Jacoud, présidente du Parti socialiste vaudois. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Dons de campagne: la présidente du PS vaudois Jessica Jacoud n’exclut pas un changement des règles internes pour les fédérales de 2019 / La Matinale / 1 min. / le 1 novembre 2018