Publié

120 demandes de ravitaillement en eau dans le canton de Vaud

Un hélicoptère Super Puma transportant de l'eau depuis le lac du barrage de l'Hongrin. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Un hélicoptère Super Puma transportant de l'eau depuis le lac du barrage de l'Hongrin. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Plus de 120 demandes d'aide en provenance des alpages vaudois ont été traitées depuis la mise en oeuvre le 8 août d'un dispositif les ravitaillant en eau. Les livraisons se poursuivent, notamment dans le Jura vaudois.

Entre le 6 et le 14 août, la permanence téléphonique a traité plus de 120 appels à l’aide, dont 75% ont été effectués par des exploitants d'alpages du Jura vaudois. Le solde provient des Préalpes et Alpes vaudoises, constate l'Etat-major cantonal de conduite (EMCC) mercredi.

A ce jour, 240 m3 d'eau ont été livrés par les Forces aériennes et 2000 m3 par camion. Ce qui représente près de 2,3 millions de litres d'eau transportés en sept jours dans les alpages du canton.

L'opération se poursuit avec la livraison sous trois jours de 375 m3 par voie terrestre et de 240m3 par les airs au moyen d'hélicoptères engagés par l'armée.

Le dispositif réduit dès mercredi

Ces mesures tiennent compte de l'absence de précipitations significatives ces dix prochains jours. Elles doivent permettre le maintien du bétail en alpage au minimum jusqu'au 1er septembre.

Toutefois, au vu de la diminution de la demande, le dispositif sera réduit dès mercredi: les bassins de rétention des Rochats et de La Vallée de Joux, lesquels ne sont plus utilisés actuellement, seront démontés.

La ligne téléphonique (021 316 51 21) restera active au moins jusqu'au 24 août afin que les exploitants d'alpages puissent se renseigner et communiquer leurs besoins supplémentaires.

Plus de 150 rotations d'hélicoptère

Lors du lancement de l'opération il y a une dizaine de jours, deux bassins de 50m3 avaient été installés pour effectuer la distribution d'eau au bord du lac de Joux à L'Abbaye et aux Rochats au-dessus de Provence.

Deux hélicoptères Super-Puma de l'armée ont également été engagés. Les Forces aériennes ont transporté 240 m3 d'eau, ce qui représente plus de 150 rotations d'hélicoptère.

Pour ce qui est du coût de l'opération, le budget initial d'environ 80'000 francs sera respecté. Lors d'un engagement en cas de catastrophe, le Département de la défense assume l'intégralité des frais liés aux prestations fournies par l'armée, rappelle l'Etat-major.

Aucun incident n'est à déplorer. Le bilan, tant du côté des agriculteurs que des autorités, est satisfaisant, conclut l'EMCC.

ats/tmun

Publié

Vaud lève l'interdiction des feux en forêt

Le canton de Vaud lève l'interdiction des feux en forêt prononcée fin juillet. Il appelle toutefois à la prudence en raison des faibles précipitations.

Le risque d'incendie s'est réduit à cause des pluies des derniers jours et de la baisse des températures, indique mercredi le canton. Le niveau de danger passe à trois sur une échelle qui compte cinq niveaux.

Les feux en forêt ne sont admis que dans des endroits équipés et prévus à cet effet. Ils doivent être sous contrôle et complètement éteints lorsque les personnes quittent les lieux, rappelle le communiqué.