Modifié le 08 août 2018 à 09:06

L'armée débute le ravitaillement en eau des vaches vaudoises

Un hélicoptère Super Puma de l'armée suisse apporte de l'eau dans un réservoir pour abreuver les vaches d'un paysan dans la région du Marchairuz. (image d'archives de la canicule de 2015)
L'armée a débuté le ravitaillement en eau des vaches vaudoises Le 12h30 / 3 min. / le 06 août 2018
Le canton de Vaud a activé lundi son plan ORCA pour approvisionner en eau les pâturages du canton. L'intervention des hélicoptères de l'armée est prévue pour alimenter les alpages inaccessibles par la route.

Le but de l'opération est de ravitailler en eau agriculteurs des Préalpes et du Jura, sous la direction de l'Etat-major cantonal de conduite. Des bassins de rétention d'eau seront mis à leur disposition dès mardi matin. La répartition de l'eau par voies terrestres ou aériennes dans les alpages débutera également mardi.

>> Lire aussi: A cause de la sécheresse, les vaches d'alpage sont ravitaillées par hélicoptère

La permanence téléphonique (021 316 51 21) pour les exploitants qui veulent formuler des demandes est désormais ouverte de 07h30 à 18h00. "Nous recensons l'ensemble des besoins et une cinquantaine de demandes nous ont déjà été adressées", selon Jean-Christophe Sauterel, responsable de la cellule de communication.

"Il est urgent d'agir", confirme Denis Froidevaux, chef de l'Etat-major cantonal de conduite qui dirige les opérations. Sur 1500 alpages du canton - comptant 40'000 têtes de bétail -, un tiers devrait faire une demande de prestations par voie terrestre ou aérienne, annonce le responsable.

Priorité en fonction des besoins

Dans l'opération ORCA, il s'agira de ne pas confondre vitesse et précipitation, précise Denis Froidevaux. "Les critères en matière de priorité seront basés strictement sur les besoins."

Le canton est paré à faire face à la situation de sécheresse pendant les sept à dix prochains jours, en attendant une météo plus clémente. Si les situations de canicule venaient à se multiplier, la question ne serait toutefois plus du ressort cantonal, estime Denis Froidevaux. "Ca deviendrait un problème fédéral, et de société en général, pour s'adapter aux changements climatiques."

>> Le reportage du 19h30:

Manque d'eau sur les alpages. Le canton de Vaud fait appel à l'armée pour alimenter ses exploitations d'altitude
19h30 - Publié le 07 août 2018

Propos recueillis par Yves Zahno/kkub

Publié le 06 août 2018 à 12:48 - Modifié le 08 août 2018 à 09:06