Publié

Ces fouilles archéologiques qui minent le budget de communes vaudoises

Fouilles archéologiques: Grandson (VD) passe à la caisse [RTS]
Fouilles archéologiques: Grandson (VD) passe à la caisse / 19h30 / 1 min. / le 28 février 2018
Dans le canton de Vaud, le coût des fouilles archéologiques est à la seule charge des communes concernées. Une situation qui peut peser lourd sur les comptes de certaines localités, comme Grandson en fait l'expérience.

Dernier exemple en date pour Grandson: la construction d'un centre sportif sur une parcelle de la commune. Le site recèle de vestiges de l'Âge de bronze qu'il faut documenter avant de bâtir. Des travaux archéologiques à la charge de la commune.

"D'un budget de 250'000 francs d'archéologie en premier lieu, nous en sommes arrivés à un budget qui a enflé à un million et demi en deuxième partie", illustre mercredi dans le 19h30 de la RTS le syndic François Payot.

1500 francs par contribuable

Pour cette commune de 3113 habitants, cela revient à quelque 1500 francs par contribuable. La situation agace certains élus, qui questionnent la pertinence de la protection du patrimoine dans ce cas-là.

"Nous sommes en train de découvrir que des personnes habitaient à Grandson avant nous et qu'elles ont laissé des traces de feu dans un champ", commente Hervé Cornaz, député. "C'est juste hallucinant de payer deux millions de francs pour cela!"

A la seule charge des communes

Cette affaire n'est pas une première pour Grandson. De précédents projets, dont la rénovation d'une rue près de l'église, ont également vu leur facture archéologique exploser jusqu'à quelque 3 millions de surcoût au total.

"Cela nous paraît injuste", explique François Payot. "Les répartitions pour la connaissance de l'histoire ne doivent pas être à la seule charge de la collectivité locale." Car aujourd'hui, le canton de Vaud ne donne pas un centime pour les fouilles obligatoires et refuse d'entrer en matière sur le sujet.

"Une multitude de chantiers apparaissent partout", réagit Philippe Pont, chef du service patrimoine et logistique à l'Etat de Vaud. "Il serait impossible de mettre à disposition des budgets pour l'ensemble des travaux archéologiques."

Seul espoir de Grandson: fédérer les communes qui connaissent le même problème pour faire pression sur le canton.

Jérôme Galichet/tmun

Publié