Modifié le 22 février 2018 à 08:50

Après un premier veto, la commune de La Praz (VD) revotera sur les éoliennes

Le projet est prévu sur les crêtes du Mollendruz (VD).
La Praz (VD) va revoter sur les éoliennes: interview de René Knüsel Le 12h30 / 2 min. / le 21 février 2018
Il y a un mois, le Conseil général de La Praz refusait l'installation d'éoliennes au Mollendruz. Mais la Municipalité de la commune vaudoise va présenter une nouvelle fois le projet au conseil, révèle mercredi 24 heures.

Les autorités communales vont soumettre une seconde fois le projet de parc éolien à l'approbation du conseil général le 27 mars. Elles présenteront le même préavis et le même texte, avec trois lignes d'introduction en plus.

Cette manoeuvre est "rarissime mais pas inédite", affirme une source proche du dossier, citée dans 24 heures. Et elle est tout à fait légale, ajoute le quotidien vaudois, qui s'appuie sur les juristes du Service des communes de l'Etat de Vaud.

"Un manque d'information"

Pour les partisans du parc éolien du Mollendruz, le débat démocratique a été faussé lors du premier vote. "Il y a eu un manque d'information qu'on veut corriger", explique la syndique de La Praz Anni Sordet.

Cette fois-ci, avant le vote aura lieu une séance d'information réunissant les opposants au projet, des techniciens ainsi que des représentants du Canton, de la société d'électricité EWZ et de Suisse Eole, l'association pour la promotion de l'énergie éolienne.

Les opposants, de leur côté, critiquent un déni de démocratie. "C'est un précédent choquant. Le résultat ne plaît pas, alors on revote. C'est quoi le prochain coup?", s'indigne Jean-Marc Blanc, secrétaire général de Paysage-Libre Vaud, dans 24 heures.

"C'est parfaitement conforme aux règlements et à la loi vaudoise, donc il n'y a pas de déni de démocratie", relève le politologue spécialiste de la démocratie locale René Knüsel dans Le 12h30 de la RTS. "Mais effectivement la question de la légitimité, c'est-à-dire 'est-ce qu'on traite bien avec équité cette majorité qui est sortie du vote', la question peut se poser."

Un non surprise

Le 18 janvier, par 20 voix contre 11, le Conseil général de La Praz, petit village de 160 habitants situé au pied du Mollendruz, avait rejeté le parc éolien. Les deux autres communes concernées, Juriens et Mont-la-Ville, avaient dit oui.

Cette décision avait créé la surprise. Une dizaine de citoyens opposés aux éoliennes s'étaient fait assermenter juste avant le vote, faisant pencher la balance du côté du non et faisant ainsi capoter le plus grand projet d'énergie éolienne vaudois.

>> Est-ce démocratique? Les précisions du 19h30:

Eoliennes La Praz (VD): Nouveau vote, est-ce démocratique ?
19h30 - Publié le 21 février 2018

dk

Publié le 21 février 2018 à 12:37 - Modifié le 22 février 2018 à 08:50

La Praz (VD)