Modifié

Le canton de Vaud dévoile sa future Maison de l'environnement

VD: le canton présente son projet "Dikhotomia" [RTS]
VD: le canton présente son projet "Dikhotomia" / 12h45 / 1 min. / le 5 février 2018
Le canton de Vaud a présenté lundi matin sa future Maison de l'environnement. L'ambition est d'en faire une référence en matière de développement durable.

Baptisé "Dikhotomia", le futur bâtiment, imaginé par l'entreprise JPF-SA installée à Bulle, sera construit à Vennes, sur les hauts de Lausanne, dans un quartier administratif en plein essor.

Dès 2020, il devrait accueillir quelque 160 collaborateurs de la Direction générale de l'environnement du canton de Vaud, actuellement répartis sur cinq sites.

"Depuis plusieurs années, notre stratégie est d'avoir une cohérence dans l'organisation du canton", indique dans le 12h45 de la RTS le conseiller d'Etat Pascal Broulis. "Notre but est d'avoir des services qui soient les plus homogènes dans les thématiques."

Des façades en bois et du pisé

Cette Maison de l'environnement constituera un modèle en matière de développement durable, avec des façades en bois vaudois et des murs intérieurs en pisé. Une première dans le canton.

>> Quelques images de synthèse du futur bâtiment:

"Le pisé est un matériau simple", explique Emmanuel Ventura, architecte cantonal. "C'est le sol que l'on trouve ici sur le site de Vennes, que l'on va extraire et mélanger avec de l'eau, puis compacter et sécher." Le pisé retrouve ainsi ses lettres de noblesse, son utilisation dans la construction étant loin d'être récente.

"C'est emblématique", ajoute Pascal Broulis. "On démontre que la Maison de l'environnement peut se construire avec des matériaux locaux, c'est également une façon de se montrer responsable."

Le chantier devrait commencer dans un an pour un coût total de 18,1 millions de francs.

Jessica Renaud/tmun

Publié Modifié