Publié le 05 octobre 2017

Les CFF et le canton de Vaud tombent d'accord sur un horaire 2018 amélioré

C'est une rupture de correspondance en gare de Lausanne prévue par le prochaine horaire CFF qui fâche les autorités vaudoises.
La gare ferroviaire de Lausanne. [Aline Staub)]
Le canton de Vaud et les CFF sont parvenus à un accord: les liaisons CFF seront maintenues en 2018 deux fois par heure entre les villes du Plateau, la Riviera et le Chablais aux heures de pointe.

Mi-août, le canton de Vaud avait tapé du poing sur la table. Il dénonçait une péjoration des prestations liée à l'introduction en décembre du nouvel horaire CFF 2018, soit une rupture de correspondance une fois sur deux avec la ligne du Simplon.

>> Lire aussi: Le prochain horaire des CFF fâche les autorités vaudoises

Dans un communiqué commun diffusé jeudi, les deux partenaires assurent avoir trouvé un accord pour améliorer l'horaire 2018. "Des liaisons deux fois par heure sont maintenues entre la Riviera, le Chablais et les villes du Plateaux aux heures de pointe et le week-end", lit-on.

Rétablir les correspondances à Lausanne

Globalement, les CFF s'engagent sur le rétablissement à terme de la totalité des correspondances en gare de Lausanne. "Les CFF se fixent l'objectif de rétablir les correspondances entre les InterRegio du Valais et de Lucerne dès la mise en service de l'horaire 2020, à la fin 2019", affirme Alain Barbey, chef de la région Suisse romande.

ats/ta

Publié le 05 octobre 2017