Modifié

Près de 5% des Vaudois actifs vivent en situation de pauvreté

Près de 5% des Vaudois vivent en situation de pauvreté (image d'illustration). [smutnypan - fotolia]
Près de 5% des Vaudois vivent en situation de pauvreté, selon un rapport / Le 12h30 / 1 min. / le 31 août 2017
Le conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard a présenté jeudi à Lausanne le Rapport social vaudois 2017, une première. Il révèle que près de 5% de la population active vit dans la pauvreté.

Le document de 150 pages fait le point sur dix ans de politique sociale dans le canton. C'est la première fois les autorités vaudoises disposent d'un taux de pauvreté pour l'ensemble du territoire.

"Le rapport montre que nous sommes dans un contexte tout à fait nouveau de forte croissance économique, de croissance de l'emploi, mais que cette croissance ne permet pas de préserver le pouvoir d'achat de tous", a expliqué le conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard dans Le 12h30.

Les gens qui ont les revenus les plus bas auraient perdu 10% de pouvoir d'achat sans les mesures sociales.

Pierre-Yves Maillard

"Normalement, dans une croissance économique soutenue à 2,6% par an, on devrait avoir un enrichissement général de la société, donc une amélioration du pouvoir d'achat. Ce qu'on constate, c'est qu'il y a bel et bien une amélioration du pouvoir d'achat dans la population active (…) mais que le dixième des gens qui ont les revenus les plus bas auraient perdu 10% de pouvoir d'achat sans les mesures sociales".

>> Ecouter l'interview de Pierre-Yves Maillard dans Le 12h30:

Le conseiller d'Etat vaudois Pierre-Yves Maillard. [Peter Schneider - Keystone]Peter Schneider - Keystone
Chiffres de la pauvreté du canton de Vaud: interview de Pierre-Yves Maillard / Le 12h30 / 4 min. / le 31 août 2017

Le chef du Département de la santé et de l'action sociale souligne que le canton a dû compenser, grâce aux mesures sociales, près de 10% de perte de revenu que cette population a subi. Pour la tranche juste au-dessus, jusqu'à 30% des revenus les plus modestes, le rapport montre qu'il y a une amélioration du pouvoir d'achat, mais qu'elle est presque entièrement due au renforcement des prestations sociales.

"Donc nous avons connu une forte croissance de nos dépenses sociales, qui a permis de préserver le pouvoir d'achat de tous et de l'améliorer un tout petit peu pour la classe moyenne inférieure dans la population active", poursuit Pierre-Yves Maillard.

On est l'un des seuls cantons qui s'est donné les moyens de calculer ce taux de pauvreté à l'échelle du canton.

Pierre-Yves Maillard

Ce taux de pauvreté vaudois est légèrement inférieur à celui que l'Office fédéral de la statistique (OFS) calcule pour l'ensemble de la Suisse, mais la façon de mesurer les revenus n'est pas tout à fait la même. "On a été beaucoup plus systématiques", note le ministre socialiste. "On est aussi à notre connaissance l'un des seuls cantons qui s'est donné les moyens de calculer ce taux de pauvreté à l'échelle du canton."

>> Lire aussi: En Suisse, la pauvreté progresse et touche une personne sur quatorze

14% des actifs exposés au risque de pauvreté

Autre chiffre préoccupant:14% de la population vaudoise est exposée au risque de pauvreté. Pour l'éviter, "on doit continuer à avoir des politiques qui soient si possible fluides, intelligentes", relève Pierre-Yves Maillard. "On essaie de créer des prestations qui soutiennent ceux qui travaillent, et pas seulement d'attendre que les gens décrochent. On voit qu'il faut intervenir pour préserver ces personnes dans le monde du travail."

Olivier Angehrn

Publié Modifié