Modifié le 16 août 2017

Un mât flottant disparu remonte à la surface du lac Léman

Un mât flottant disparu remonte à la surface à Ouchy (VD)
Un mât flottant disparu remonte à la surface à Ouchy (VD) L'actu en vidéo / 1 min. / le 16 août 2017
Un mât flottant, attraction qui avait fait les beaux jours des Bains d'Ouchy entre 1929 et 1939 avant de disparaître, a été extrait du lac mercredi à Lausanne. Il rejoindra le Musée du Léman à Nyon.

La sphère métallique d'environ 2 mètres de diamètre, lestée d'eau, faisait fureur avant-guerre. Un mât de 5 mètres de haut, pourvu d'échelons, y était fixé. Les baigneurs pouvaient grimper et se balancer sur l'installation qui, telle un culbuto, revenait toujours à la verticale.

A la faillite des Bains d'Ouchy, l'installation disparaît. Cinquante ans plus tard, le 24 août 1989, le scientifique Jacques Piccard et le pilote du sous-marin F.A. Forel Roger Thiébaud emmènent l'artiste Grace Jones explorer les profondeurs du lac. Le trio tombe alors par hasard sur l'immense sphère, mais remontent précipitamment sans noter sa position car la chanteuse a "une envie pressante".

Opération lancée par le Musée du Léman

Au détour d'une conversation en 2016, pendant les préparatifs de l'exposition "Plouf, une histoire de la baignade dans le Léman" au Musée du Léman, Roger Thiébaud rapporte cette anecdote au conservateur du musée, Lionel Gauthier. Un spécialiste en recherches subaquatiques est alors mandaté pour retrouver l'objet.

Après plusieurs mois de recherche, l'expert retrouve le mât flottant le 24 avril 2017. Il repose par 122 mètres de profondeur au large de Vidy.

A l'initiative du musée, une délicate opération d'émersion est lancée. La procédure consiste à fixer un ballon à l’objet à l’aide d’un robot, puis à gonfler ce ballon au moyen de bonbonnes stockées sur un bateau pour faire remonter l’objet à la surface.

Plus compliqué que prévu

Deux vaines tentatives d’émersion du mât flottant avaient déjà été tentées en juin dernier. Mercredi, l'opération s'est révélée plus compliquée que prévu, selon le conservateur du musée.

De l'air a été injecté pour que la boule sorte de l'eau, mais une face était trouée. Il a donc fallu tracter la sphère jusqu'à la grue au port d’Ouchy et la soulever lentement pour éviter qu'elle ne se casse.

L'objet, d'un poids estimé entre 400 et 500 kilos, sera inspecté pour voir son état de conservation avant d'être exposé au Musée du Léman dans le cadre de l'exposition "Plouf", qui dure jusqu'en septembre 2018.

>> Le sujet du 19h30:

Lausanne: un plongeoir géant de 1929 a été sorti de l'eau
19h30 - Publié le 16 août 2017

ats/ptur

Publié le 16 août 2017 - Modifié le 16 août 2017