Modifié le 15 mai 2017

Le chantier de logements pour étudiants Vortex lancé près de l'UNIL

Une image de synthèse du bâtiment en forme circulaire.
Une image de synthèse du bâtiment de forme circulaire. [Jean-Pierre Dürig - Etat de Vaud]
Le premier coup de pioche du chantier Vortex a été donné lundi à Chavannes-près-Renens (VD). Le chantier démarre dans les délais, respectant le calendrier pour accueillir en 2020 le village des JO de la Jeunesse.

Ce moment symbolique a réuni lundi une délégation du Conseil d'Etat, composée de Pascal Broulis, Anne-Catherine Lyon et Philippe Leuba. La cérémonie s'est déroulée devant quelque 150 personnes, représentant notamment les milieux politiques, académiques et sportifs.

>> Les précisions d'Anne-Catherine Lyon dans le 12h45:

VD - Début des travaux du complexe immobilier Vortex: les précisions d’Anne-Catherine Lyon, ministre du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture
12h45 - Publié le 15 mai 2017

Le bâtiment en forme de couronne circulaire a pour spécificité de se développer le long d'une rampe hélicoïdale longue de 2,8 kilomètres, ce qui représente une hauteur de 27 mètres.

En parallèle, la réalisation du pont-passerelle, prévue pour désenclaver la parcelle, arrivera à son terme en août. Un montant de 8 millions de francs a été octroyé par l'Etat de Vaud pour sa construction.

La maquette du projet, avec le pont-passerelle à gauche.
La maquette du projet, avec le pont-passerelle à gauche. [Jean-Pierre Dürig - Etat de Vaud]

Coût global de 156 millions

Après les ajustements et le redimensionnement du projet initial, la surface de plancher totale des logements et du programme public (centre de vie enfantine, culturelle et associative, restaurants, commerces) représente environ 36'700 mètres carrés.

La Caisse de pensions de l'Etat de Vaud (CPEV) financera et réalisera le projet, d'un coût global de 156 millions, en qualité de maître d'ouvrage. Les Retraites populaires en assureront la conduite.

"On a trouvé un chemin entre tous les partenaires. Devant nous s'ouvre désormais un calendrier de 900 jours pour la réalisation de ce projet complexe", a déclaré le conseiller d'Etat Pascal Broulis, en charge des constructions.

1700 lits pour les premiers locataires

"On doit impérativement délivrer le bâtiment durant le 3e trimestre 2019, afin qu'il puisse être préparé et testé pour les Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui se dérouleront à mi-janvier 2020 pendant environ deux semaines". Vortex devra pouvoir tourner à plein régime avec 1700 jeunes utilisateurs, soit l'équivalent des habitants d'un gros village vaudois, a souligné le ministre.

"Les JOJ ont permis d'accélérer la planification du projet. On a juste la chance d'être les premiers locataires. Vortex n'est pas fait pour les JOJ, mais pour la pérennité, pour les étudiants et l'Université", a souligné Ian Logan.

Le directeur général des JOJ s'est réjoui d'un projet en phase avec les piliers de l'Agenda 2020 du Comité international olympique (CIO) que sont la crédibilité, la durabilité et la jeunesse. Actuellement, les organisateurs des JOJ discutent avec le CIO et les fédérations internationales pour définir le programme sportif. Il sera validé par le CIO en juillet, a précisé Ian Logan.

Offre améliorée de plus de 30%

Dès fin janvier 2020, l'édifice sera redonné à la Fondation Maisons pour étudiants Lausanne (FMEL). A partir de la rentrée universitaire, le bâtiment offrira 833 chambres pouvant accueillir environ 900 étudiants, ainsi que 76 appartements ou studios à l'intention des hôtes académiques.

Avec 30'000 personnes et des effectifs estudiantins qui ont plus que doublé en 30 ans, l'UNIL et l'EPFL forment le deuxième campus de Suisse.

Ces cinq dernières années, la FMEL a renforcé son offre en logement: un millier de lits supplémentaires ont été mis à disposition des étudiants, pour porter la capacité à plus de 2550. Ce projet améliorera encore l'offre de plus de 30%.

ats/tmun

Publié le 15 mai 2017 - Modifié le 15 mai 2017