Modifié le 05 avril 2017

Moudon pourrait accueillir un centre fédéral pour requérants d'asile

Le site de la caserne de Moudon (VD) devrait accueillir 480 requérants d'asile dès 2028.
Moudon (VD) pourrait accueillir un centre fédéral pour requérants d'asile Forum / 2 min. / le 04 avril 2017
Moudon (VD) pourrait accueillir un centre fédéral pour requérants d'asile doté de 480 places. La Confédération a mis mardi son plan sectoriel Asile en consultation jusqu'au 4 juillet.

Le plan de la Confédération définit les emplacements des futurs centres fédéraux qui permettront d'accueillir les personnes déposant une demande d'asile en Suisse. Ces centres disposeront de 6000 places en situation normale et jusqu'à 9000 places en cas d'urgence.

Les cantons et les communes concernées sont consultés jusqu'au 4 juillet.

La population peut également s'exprimer sur le projet jusqu'au 5 mai. Ce dernier devrait être approuvé par le Conseil fédéral à la fin de l'année.

>> Philippe Leuba interrogé dans le Journal du matin:

Le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba.
Cyril Zingaro - Keystone
Le Journal du matin - Publié le 05 avril 2017

La Suisse romande doit offrir 1280 places

Dans le canton de Neuchâtel, le centre fédéral pour requérants d'asile de Boudry sera agrandi.

La coordination est également réglée pour deux autres sites, à Grand-Saconnex (GE) et Chevrilles (FR), tandis qu'elle est "en cours" pour celui de Moudon, qui doit changer d'affectation en vue de mettre à disposition 480 places d'hébergement.

Selon le plan de la Confédération, le site de la caserne de Moudon pourrait accueillir un centre fédéral dès 2028.

>> L'interview de la syndique de Moudon, Carole Pico:

Carole Pico, syndique PLR de la commune de Moudon.
Marc Menichini - RTS
Le Journal du matin - Publié le 05 avril 2017

ats/ebz

Publié le 04 avril 2017 - Modifié le 05 avril 2017

Un centre encore à trouver en Suisse romande

Il manque cependant encore un centre fédéral pour requérants d'asile en Suisse romande. Les sites envisagés se situent dans les cantons de Vaud (Vallorbe ou Dailly) et du Valais (Martigny ou Tourtemagne).

L'actuel centre d'enregistrement et de procédure (CEP) de Vallorbe, provisoirement fixé en "coordination réglée", pourra être retiré du plan sectoriel s'il est remplacé par une autre installation. Les trois autres options sont encore en cours d'évaluation.