Modifié le 27 novembre 2016 à 14:17

La construction de tours à Prilly (VD) acceptée dans les urnes

Vue de la maquette de l'association "Malley Demain" en vue de la votation sur le plan de quartier intercommunal Malley-Gare.
Vue de la maquette de l'association "Malley Demain" en vue de la votation sur le plan de quartier intercommunal Malley-Gare. [Jean-Christophe Bott - KEYSTONE]
Le développement de Malley-Gare (VD) pourra se réaliser avec des tours. Les votants ont approuvé dimanche le plan partiel d'affectation (PPA) intercommunal. Les critiques émises seront "prises en compte", selon les vainqueurs.

Les partisans du PPA Malley-Gare l'ont emporté par 2173 oui contre 1542 non, avec un taux de participation de 47,29%, indiquent les communes de Prilly et Renens dans un communiqué commun. Elles se réjouissent de ce résultat pour "un projet urbanistique résolument tourné vers l'avenir".

L'approbation du projet par la population "met un terme à une campagne animée". Le processus a donné lieu à "un réel échange" et mis en exergue certaines craintes en particulier sur la construction de tours.

Les critiques exprimées "seront prises en compte lors de la prochaine étape du projet, soit le concours d'architecture, la réalisation du quartier ainsi que la finalisation des futurs PPA", ont assuré les vainqueurs.

Jusqu'à 2800 habitants

Le PPA Malley-Gare constitue la première étape de la renaissance de la friche de Malley, appelée à densifier l'Ouest lausannois. Malley-Gare devrait accueillir quelque 420 nouveaux habitants ainsi que 630 emplois.

Organisé autour de deux places publiques, le concept prévoit deux tours d'une hauteur maximale de 63 et 77 mètres. Cette étape devrait être suivie par Malley-Viaduc et Malley-Gazomètre d'ici 2022 et 2025. Au final, la friche devrait accueillir jusqu'à 2800 habitants et 1700 emplois, ainsi que trois tours supplémentaires.

ats/fme

Publié le 27 novembre 2016 à 14:09 - Modifié le 27 novembre 2016 à 14:17