Publié le 22 avril 2016

L'ex-membre du PBD Christine Bussat rejoint l'UDC Vaud

Christine Bussat, photographiée en octobre dernier.
Christine Bussat, photographiée en octobre dernier. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Christine Bussat, fondatrice de la Marche blanche, rejoint l'UDC Vaud. Elle avait quitté avec fracas le PBD début février après un tweet du président Martin Landolt contre l'initiative de l'UDC sur les criminels étrangers.

Dans un communiqué, l'UDC Vaud se félicite vendredi que Christine Bussat ait adhéré "cette semaine" au parti. La direction se dit "honorée d'accueillir une militante expérimentée et déterminée" qui a mené en 2008 et 2014 deux campagnes victorieuses pour la protection des enfants.

Elle rejoindra la section de Nyon de l'UDC Vaud. Elle sera présente samedi à l'assemblée des délégués de l'UDC suisse.

Tweet inacceptable

Au début février, Christine Bussat avait claqué la porte du Parti bourgeois démocratique (PBD), deux ans après son adhésion.

Le tweet du président du PBD Marin Landolt contre l'initiative de l'UDC sur les criminels étrangers était "la goutte qui avait fait déborder le vase", selon la Vaudoise.

Martin Landolt s'était attiré les critiques après avoir publié l'image d'un drapeau suisse transformé en croix gammée. Il s'agissait d'un commentaire concernant l'initiative dite de mise en oeuvre.

ats/kg

Publié le 22 avril 2016