Modifié le 09 février 2016 à 17:35

Les radars de l'armée mettent en péril trois parcs éoliens vaudois

L'aérodrome de Payerne (VD) a le statut d'aérodrome militaire avec utilisation civile.
L'aérodrome de Payerne (VD) a le statut d'aérodrome militaire avec utilisation civile. [Fabrice Coffrini - ]
La Confédération a émis des réserves à trois projets éoliens situés dans un rayon de 20 kilomètres de l'aérodrome de Payerne, révèle 24 heures. Les installations pourraient perturber les radars de l'armée.

Les futures éoliennes de Tous-Vents, près d'Yverdon, de Vaud'Air et de Chavannes-sur-Moudon, dans la Broye, pourraient "avoir un impact sérieux sur le système d'atterrissage aux instruments des avions de chasse", explique le Département fédéral de la défense dans 24 heures.

Négociations en cours

Les projets avaient pourtant été acceptés par le Département fédéral de l'énergie en novembre 2015. Les discussions entre la Confédération et le canton de Vaud se poursuivent.

Malgré ce veto, les projets éoliens pourraient néanmoins voir le jour. "Des restrictions pourraient être négociées quant aux emplacements des éoliennes ou leur taille", explique François Schaller, ingénieur à la Direction de l'énergie vaudoise, cité dans le quotidien.

Plusieurs projets ont déjà été victimes des exigences du trafic aérien. L'armée a ainsi mis son veto au parc éolien du Gibloux (FR) l'an dernier et trois projets ont été refusés par Skyguide en 2012 dans l'Ouest vaudois.

dk

Publié le 09 février 2016 à 09:22 - Modifié le 09 février 2016 à 17:35

Réactions des écologistes vaudois

Les écologistes ont réagi mardi au Grand Conseil. Dans une interpellation, le chef de groupe Vassilis Venizelos veut savoir quelles mesures le Canton entend prendre pour la réalisation de ces projets "importants".

Le responsable vert aimerait notamment savoir comment le Canton conçoit la pesée d'intérêts entre installations militaires et objectifs énergétiques. Vassilis Venizelos demande également quel est l'avancement des démarches de planification et d'affectation au sol relatives aux projets de parcs éoliens.

L'éolien, première énergie renouvelable en Europe

L'énergie éolienne est devenue l'an dernier la troisième source de production d'électricité dans l'Union européenne, devant la première énergie renouvelable en termes de capacités.

L'éolien représente 15,6% du parc électrique, doublant de peu l'hydroélectricité (15,5%), mais toujours derrière le gaz (21,1%) et le charbon (17,5%).