Modifié le 29 juin 2015 à 14:42

Un nouveau centre sportif va voir le jour à Lausanne dès 2019

"On a travaillé avec les arrondis qui sont au service de l'usage, avec des astuces de chevauchement", tout en prévoyant une large esplanade, a précisé l'architecte Antoine Hahne.
"On a travaillé avec les arrondis qui sont au service de l'usage, avec des astuces de chevauchement", tout en prévoyant une large esplanade, a précisé l'architecte Antoine Hahne. [ - Pont12 Architectes]
Le nouveau centre sportif de Malley, près de Lausanne, a franchi une étape décisive lundi. Le projet lauréat, du bureau lausannois Pont12, s'appelle H20. Il est devisé à 208 millions de francs.

Trente-sept bureaux d'architectes au départ, six dans un deuxième temps et finalement "H20", un projet "extraverti", avec une implantation originale en L, conçu en strates et qui exploite "astucieusement" les volumes: c'est ainsi que Jean-Jacques Schilt, président du Conseil d'administration du Centre intercommunal de glace de Malley (CIGM), a présenté le projet.

Un processus serré s'engage maintenant. Le complexe, qui réunit entre autres patinoire (10'000 places), piscine olympique, tennis de table, escrime, salle de spectacle et parking doit être prêt en 2019.

30 millions avancés par le canton

"C'est une immense joie, une immense fierté" d'avoir été choisi, a déclaré l'architecte Antoine Hahne du bureau lauréat Pont12. "C'est aussi une immense responsabilité", a-t-il lancé.

Les communes de Lausanne, Prilly et Renens ont confirmé leur volonté de réaliser ce centre, a souligné le syndic de Lausanne Daniel Brélaz. Le coût s'élève à 208 millions de francs, dont 30 millions avancés par le canton de Vaud.

ats/fisf

"On a travaillé avec les arrondis qui sont au service de l'usage, avec des astuces de chevauchement", tout en prévoyant une large esplanade, a précisé l'architecte Antoine Hahne.
"On a travaillé avec les arrondis qui sont au service de l'usage, avec des astuces de chevauchement", tout en prévoyant une large esplanade, a précisé l'architecte Antoine Hahne. [ - Pont12 Architectes]

Publié le 29 juin 2015 à 13:40 - Modifié le 29 juin 2015 à 14:42

Accueillir deux événements en 2020?

Le but visé par le projet est de pouvoir y accueillir les Jeux olympiques de la jeunesse (décision du CIO le 31 juillet à Kuala Lumpur) et le Championnat du monde de hockey. Deux événements agendés en 2020.