Modifié le 26 janvier 2015 à 08:30

Trois projets de fusion de communes échouent dans le canton de Vaud

Béatrice Métraux.
Echec des trois projets de fusion de communes dans le canton de Vaud Forum / 4 min. / le 25 janvier 2015
Les nouvelles communes d'Asse-et-Boiron, Chavornay et Montélaz ne verront pas le jour dans le canton de Vaud. Les trois projets de fusion ont échoué dans les urnes dimanche.

Aucun des trois projets vaudois de fusion de communes soumis ce dimanche à votation n'a passé la rampe des urnes. La loi vaudoise rend caduc tout projet auquel au moins un des villages concernés s'oppose.

Dans le district de Nyon, le projet Asse-et-Boiron est tombé à l'eau avec les refus de Chéserex, Gingins et La Rippe, alors qu'Arnex-sur-Nyon, Borex, Crassier, Eysins, Grens et Signy-Avenex ont dit oui.

Deux non dans le Nord vaudois

Dans le Nord vaudois, la fusion autour de Chavornay et de quatre autres communes (Belmont-sur-Yverdon, Corcelles-sur-Chavornay, Ependes et Essert-Pittet) a échoué. Le regroupement a capoté avec les refus de Belmont et d'Ependes.

Quant au projet de fusion Montélaz, il a beau avoir été soutenu par 63% des votants, il a été enterré suite au refus d'une des quatre communes concernées. C'est le petit village d'Ursins qui a stoppé le processus alors que Cronay, Cuarny et Valeyres-sous-Ursins avaient majoritairement glissé un "oui" dans l'urne.

Interrogée dans Forum sur la RTS dimanche, la conseillère d'Etat vaudoise a regretté les résultats de ces consultations, tout en précisant que le gouvernement les respectaient et que si le Conseil d'Etat soutenait les communes dans leurs démarches, il ne lui appartenait pas de leurs imposer ses vues.

ats/lan

Publié le 25 janvier 2015 à 16:09 - Modifié le 26 janvier 2015 à 08:30

7 fusions sur 9 refusées

Depuis novembre dernier, 7 projets de fusions sur 9 ont été refusés par les Vaudois.

Le 30 novembre, 4 projets de fusion avaient échoué: Echallens, Sauteruz (avec Bercher, Essertines et Pailly notamment), Haut-Talent (Cugy, Morrens, Froideville et Bretigny) et Ormonts (Ormont-Dessus et Ormont-Dessous).

Seuls les citoyens de Lucens, Brenles, Chesalles-sur-Moudon, Cremin, Forel-sur-Lucens et Sarzens ont accepté d'unir leurs destinées sous le nom de Lucens. Carrouge, Ferlens et Mézières ont aussi dit oui à une commune unique du nom de Jorat-Mézières.