Modifié

A la recherche de chauffeurs, Uber s'apprête à débarquer à Lausanne

Les taxis Uber se commandent via l'application de la compagnie. [Keystone]
A la recherche de chauffeurs, Uber s'apprête à débarquer à Lausanne / Audio de l'info / 1 min. / le 7 janvier 2015
Après Genève, Uber passe à l'offensive à Lausanne. L'entreprise de transport de personnes cherche des chauffeurs pour s'implanter dans la capitale vaudoise.

L'entreprise américaine de transport de personnes Uber cherche des chauffeurs pour s'implanter dans la capitale vaudoise.

Pas de date précise encore, mais une communication à l'image de la société, avec un message posté le week-end dernier sur Twitter par Uber Genève: "Où suis-je? J'arrive bientôt...", accompagné d'une photo où l'on découvre la pointe de la cathédrale de Lausanne.

Encore 13 chauffeurs à trouver

Le site internet d'Uber indiquait pour sa part mardi que 13 chauffeurs étaient encore recherchés, sur un total de 100 initialement.

La société chargée de la communication d'Uber a confirmé à la RTS l'arrivée du service "dans un avenir très proche".

Julie Liardet/jzim

Publié Modifié

Autorisé à Lausanne pour des courses sur appel, mais pas à stationner

A Lausanne, le municipal et président de l'Association des communes de la région pour la réglementation du service des taxis Marc Vuilleumier précise que les voitures estampillées Uber ne seront pas autorisées à stationner sur la commune de Lausanne.

En revanche, les chauffeurs pourront venir en territoire lausannois pour effectuer des courses sur appel.

Ce mardi, justement, le député François Brélaz a déposé une interpellation au Grand Conseil vaudois, intitulée "Et si la compagnie Uber débarquait dans le canton?". François Brélaz indique qu'il n’y a pas de loi cantonale sur les taxis. Il demande des précisions au gouvernement.

Le tweet d'Uber: