Modifié le 17 avril 2014 à 11:33

Sam Stourdzé quitte le Musée de l'Elysée à Lausanne

Sam Stourdzé.
Sam Stourdzé quitte le Musée de l'Elysee à Lausanne Forum / 1 min. / le 16 avril 2014
Sam Stourdzé va quitter le Musée de l'Elysée à Lausanne. Il vient d'être nommé à la direction des Rencontres photographiques d'Arles, a appris la RTS mercredi.

Nommé à la direction des Rencontres photographiques d'Arles, dans le sud de la France, Sam Stourdzé va quitter son poste au Musée de l'Elysée à Lausanne. Le conseil d'administration du plus grand festival de photographie au monde vient d'entériner la candidature du Français.

Le président de la manifestation a indiqué que Sam Stourdzé "prendra ses fonctions à l’issue de l’édition 2014 du festival". La date de son départ de l'Elysée demeure pour sa part incertaine. Le principal intéressé a déclaré vouloir "assurer une transition dans les meilleures conditions".

A l'Elysée depuis 2010

Né en 1973, Sam Stourdzé avait pris ses fonctions à Lausanne en mai 2010 à la tête du Musée de l'Elysée pour la photographie, succédant à William Ewing parti à la retraite.

Il vient de présenter à l'Elysée l'exposition de Sebastiao Salgado, "Genesis", qui a attiré quelque 60'000 personnes, un record pour l'institution des bords du Léman.

Marc Menichini/ats/mac

Publié le 16 avril 2014 à 18:46 - Modifié le 17 avril 2014 à 11:33

Les faits marquants de son passage

Outre la récente exposition "Genesis", Sam Stourdzé aura marqué les esprits par l'obtention du dépôt de plusieurs Fonds au musée lausannois.

La famille de Charlie Chaplin y avait gracieusement déposé son Fonds photographique, riche d'une dizaine de milliers de clichés, en 2011.

Les quelque 200'000 pièces du Fonds Marcel Imsand avaient elles été acquises en 2012.

Les oeuvres du photographe suisse René Burri, connu pour ses clichés de Picasso ou de Che Guevara, ont elles aussi constitué un Fonds au Musée de l'Elysée en 2013.

Stourdzé ne participera pas au pôle muséal

Le départ de Sam Stourdzé survient au moment où le canton de Vaud s'investit massivement dans le nouveau pôle muséal qui doit être réalisé à la gare de Lausanne.

Le Grand Conseil vaudois a accordé en mars quelque 30 millions de francs pour la construction du pôle muséal lausannois, qui doit voir le jour en 2017.

Le site compte accueillir le nouveau musée des Beaux-Arts, puis l'Elysée, qui doit déménager d'ici 2020, et enfin le mudac.

Déjà familier des Rencontres d'Arles

Le directeur démissionnaire connaît bien les Rencontres d'Arles pour y avoir monté plusieurs projets en tant que commissaire indépendant, ainsi que dans le cadre de son mandat au Musée de l'Elysée.