Modifié

Les vins vaudois de La Côte touchés par une vaste escroquerie

Des exploitants sont soupçonnés d'avoir revendu un surplus de raisin [RTS]
Des exploitants sont soupçonnés d'avoir revendu un surplus de raisin / 19h30 / 2 min. / le 5 février 2014
Le Ministère public vaudois enquête sur une vaste fraude dans le secteur vinicole, révèle la RTS. Des milliers de litres d’AOC La Côte ont été écoulés illégalement.

Des surplus de vendanges produits dans la région de Tartegnin ont été commercialisés illégalement sous l'appellation AOC. Deux vignerons et un viticulteur pourraient être inquiétés par la justice.

"Dans le vignoble vaudois, c'est la plus grave affaire de ce type depuis 4 à 5 ans", explique Bernard Klein, chimiste cantonal vaudois.

Le 23 juin 2013, après une enquête des organes de contrôles du secteur, il a dénoncé cette fraude au Ministère public vaudois.

Des auditions auront bientôt lieu. Un couple de viticulteurs de Gilly est prévenu pour escroquerie et faux dans les titres. Deux autres vignerons de la région pourraient être inquiétés par la justice pénale.

Plusieurs milliers de litres

Vigneron à Féchy, Jean-Luc Kursner est la principale victime de cette escroquerie. En 2012, il a acheté plus de 9000 litres de ce moût vendu sous l'AOC La Côte, produit à Tartegnin. Il l'a ensuite utilisé dans ses propres assemblages, notamment destinés à l’exportation.

Contacté par la RTS, l'homme prévenu dans cette affaire explique son rôle: "Dans cette transaction, j'ai fait office de courtier pour deux vignerons de Gilly et Tartegnin. Le raisin concerné n'était pas le mien. Des attestations le montrent".

Yves Steiner/moha

Publié Modifié

La région de Gilly et de Tartegnin, sur la Côte