Modifié le 27 décembre 2013

La taxe au sac a fait reculer le volume des ordures de 40% à Lausanne

Les Lausannois sont passés à la taxe au sac dès le 1er janvier 2013.
Les Lausannois sont passés à la taxe au sac dès le 1er janvier 2013. [Laurent Gilliéron - ]
L'introduction du sac poubelle taxé a entraîné une réduction de 40% du volume des déchets à Lausanne cette année, se réjouit le municipal Olivier Français.

Le volume des ordures ménagères a diminué de 40% à Lausanne depuis l'introduction de la taxe au sac il y a un an. Parallèlement, le recyclage du papier et du carton a augmenté de 16%, celui du verre de 10%, tandis que la récupération des déchets verts a bondi de 64%.

Le passage dans les déchetteries a explosé, surtout le week-end, a déclaré à l'ats Olivier Français, municipal lausannois des Travaux. Les horaires ont dû être élargis.

Rares irréductibles

Pour le municipal, les Lausannois sont de véritables éco-citoyens, même s'il existe des irréductibles au sac officiel blanc et vert (deux francs pour 35 litres) dans certains quartiers. Quelques points noirs subsistent, notamment près des déchetteries. Des amendes ont été infligées, mais la Ville a privilégié la prévention et l'information cette année.

Au niveau cantonal, le volume des déchets a connu une diminution drastique. Mais les chiffres ne seront pas connus avant fin janvier.

ats/cab

Publié le 26 décembre 2013 - Modifié le 27 décembre 2013

Taxe au sac pas encore dans tout le canton

Au 1er janvier 2014, huit communes de la Riviera, onze du Chablais et une quinzaine d'autres disséminées dans le canton vont se rallier au sac poubelle taxé ou mettre au point leur propre système, a déclaré Jean-Daniel Lüthi, coordinateur de la taxe.

Près de 90% des 318 communes vaudoises ont désormais adhéré au concept. Il est sous toit dans l'Arc lémanique et la région d'Yverdon; il reste encore du travail dans la Broye, constate Jean-Daniel Lüthi.

Pour se mettre en conformité avec la législation fédérale, la loi vaudoise sur la gestion des déchets est entrée en vigueur il y a un an.

Quelque 200 communes du canton, dont Lausanne, ont introduit une taxe directement proportionnelle à la quantité de déchets, telle que "taxe au sac" ou taxe au poids des déchets.