Modifié le 31 juillet 2013

Collision dans la Broye: la thèse du non-respect de la signalisation privilégiée par la police

Le convoi accidenté a été enlevé mardi matin.
Le convoi accidenté a été enlevé mardi matin. [Salvatore Di Nolfi - ]
Le trafic ferroviaire sur la ligne Moudon-Payerne a pu reprendre mardi soir, 24 heures après l'accident de trains qui a fait un mort et 26 blessés à Granges-Marnand. La police vaudoise privilégie la thèse du non-respect de la signalisation lumineuse.

La collision frontale entre deux trains de passagers à Granges-près-Marnand (VD) lundi est vraisemblablement due au non-respect de la signalisation lumineuse. La police vaudoise a indiqué mardi privilégier cette hypothèse lors d'une conférence de presse (lire: Le détail de la conférence de presse sur l'accident de Granges-Marnand).

Alors qu'il devait attendre le passage du train en provenance de Lausanne, le train régional aurait quitté la gare trop tôt. Andreas Meyer, patron des CFF, a précisé que la signalisation lumineuse fonctionnait au moment de l'accident. A voir, notre infographie explicative sur l'accident.

Convoi rétréci de 8 mètres

La vitesse du régional en direction de Lausanne qui a quitté la gare trop tôt après avoir déposé des passagers était de 40 km/h, a indiqué la police. La vitesse de l'autre train, un express régional qui ne devait pas s'arrêter dans la gare, est inconnue.

Le conducteur du régional en provenance de Payerne, un homme de 54 ans, a actionné le freinage d'urgence et a pu sortir de la rame avant l'impact. Sous le choc, le convoi a rétréci de 8 mètres, ont en outre précisé les CFF.

Dans la zone de l'accident, il n'y a qu'une voie ferrée de circulation et les trains ne peuvent se croiser qu'à des points fixes biens déterminés, comme les gares.

Bilan: 1 mort et 26 blessés

Le bilan de la collision a été revu à la baisse mardi matin. En plus de la mort d'un des conducteurs - son corps a été désincarcéré durant la nuit (lire aussi: Une collision de trains a fait 1 mort et 35 blessés dans la Broye vaudoise) -, les secours font état de 26 blessés hospitalisés sur les 46 passagers des trains, toutes de nationalité suisse. Le premier bilan évoquait 35 blessés.

La police a néanmoins déclaré qu'il n'était pas possible d'exclure qu'une personne se trouve encore coincée dans la rame.

Le conducteur décédé dans l'accident est un Français âgé de 24 ans domicilié à Payerne. Il conduisait le train direct Lausanne-Payerne.

Importants moyens mis en place

Plus de 30 ambulances, 34 médecins et infirmiers, 37 gendarmes et 28 pompiers ont été envoyés sur les lieux de l'accident.  Une grue de 200 tonnes et du matériel de désincarcération ont été apportés sur place.

Tentative d'explication avec une infographie:

Accident de train: les explications de Nicolas Rossé
L'actu en vidéo - Publié le 30 juillet 2013
 

ats/vtom

Publié le 30 juillet 2013 - Modifié le 31 juillet 2013

Le trafic de retour à la normale

La ligne de chemin de fer de la Broye entre Moudon et Payerne a été rouverte au trafic mardi soir, selon le site des CFF.

Elle était restée fermée depuis l'accident et des bus de remplacement avaient été mis en place.

28 décès en 2012 en lien avec le rail

En 2012, 28 décès en Suisse ont été causés par des accidents en lien avec le domaine ferroviaire, soit 15 de plus qu'en 2011.

Les victimes sont avant tout des membres du personnel ainsi que des personnes non autorisées telles que des piétons dans les tunnels, relevait l'Office fédéral des transports (OFT) en mars dernier.

Quarante-cinq personnes ont été grièvement blessées l'an dernier, dont un tiers de passagers. On comptait 60 blessés graves en 2011 (dont 27 voyageurs).

Sur l'ensemble du réseau, l'OFT a dénombré l'an dernier 102 accidents allant de dommages matériels à des personnes tuées.

Condoléances des CFF à la famille de la victime

Les CFF ont exprimé mardi matin par communiqué et sur twitter leurs condoléances à la famille de la victime.

Les pires accidents ferroviaires en Suisse


14 juin 1891 : Un pont sur la Birse à Münchenstein (BL) cède sous le poids d'un train, 71 morts et 170 blessés.

24 juin 1968 : Collision entre deux trains de voyageurs près de Saint-Léonard (VS), 13 morts et 103 blessés.

22 juillet 1971: Un train déraille dans le tunnel du Simplon, 5 morts et 48 blessés.

2 novembre 1971: Accident ferroviaire en gare de Saint-Triphon (VD), 4 morts.

18 juillet 1982: Collision entre le train Dortmund-Rimini et un train de marchandises en Argovie, 6 morts et 59 blessés.

14 septembre 1982: Un train pulvérise un car de touristes allemands à Pfäffikon (ZH), 39 morts et 10 blessés.

14 septembre 1985: Collision entre un train de voyageurs et une locomotive à Bussigny (VD), 5 morts et 56 blessés.

23 juillet 2010: Déraillement du Glacier Express dans la Vallée de Conches, en Valais, 1 mort et 42 blessés.

Le lieu de l'accident