Modifié

Le Vivarium de Lausanne traverse de graves difficultés financières

Michel Ansermet, directeur du Vivarium de Lausanne, nourrit l'Iguane "Kouma". [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Michel Ansermet, directeur du Vivarium de Lausanne, nourrit l'Iguane "Kouma". [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Le Vivarium de Lausanne est en proie à de graves difficultés financières. L'institution a besoin de 250'000 francs d'ici la fin du mois pour boucler son budget 2013.

Le Vivarium de Lausanne se trouve dans une situation financière critique. Il doit impérativement trouver des fonds pour boucler son budget 2013, faute de quoi l'institution risque de mettre la clé sous la porte. Les 120'000 francs d'aides cantonale et municipale ainsi que le revenu des 25'000 entrées annuelles ne suffisent plus.

Le directeur du centre, Michel Ansermet, cherche désormais des mécènes et des sponsors. Il doit rassembler près de 250'000 francs d'ici la fin mars. Selon 24heures, un trou financier de 400'000 francs serait également à combler.

Le parc animalier a déjà licencié deux employés début janvier et deux membres du conseil de fondation ont démissionné.

Carole Pantet/moha

Publié Modifié

Un geste généreux du Caprices Festival

Le Caprices Festival à Crans-Montana a promis de reverser 10% de la recette de la soirée de jeudi au Vivarium de Lausanne.

Ce soir-là, Alice Cooper montera sur scène avec un boa déniché grâce au parc animalier lausannois.

Cette promesse de don a beaucoup ému le directeur du vivarium Michel Ansermet. Mais ce cadeau ne suffira pas à éponger les dettes, déplore-t-il.