Modifié

Gare aux contrevenants à la taxe au sac poubelle dans le canton de Vaud

Les nouveaux sacs blancs et verts remplacent dès à présent les vieux sacs noirs. [Laurent Gillieron - Keystone]
Les nouveaux sacs blancs et verts remplacent dès à présent les vieux sacs noirs. [Laurent Gillieron - Keystone]
Les vieux sacs poubelles noirs vivent mercredi leur dernier jour d'existence dans 173 des 326 communes vaudoises, qui ont introduit la taxe au sac au 1er janvier. Dès jeudi, le principe de tolérance zéro va être appliqué.

Depuis mardi 1er janvier, 173 communes vaudoises, dont Lausanne, sont placées sous le régime du sac poubelle surtaxé. Le traditionnel sac noir a fait place au nouveau modèle officiel blanc et vert. Tout ce qui ne se recycle pas, mais qui s'incinère, finira dans celui-ci. Le reste (papier, plastique, PET, verre, piles, végétaux...) ira dans des poubelles de recyclage spécifiques.

Des déchets s'amoncellent dans certains quartiers de Lausanne avant l'entrée en vigueur de la taxe, comme sur cette photo prise le 1er janvier. [Bazzanella - vosinfos]Des déchets s'amoncellent dans certains quartiers de Lausanne avant l'entrée en vigueur de la taxe, comme sur cette photo prise le 1er janvier. [Bazzanella - vosinfos]Le but est de recycler un maximum et de jeter à la poubelle un minimum, au prix de deux francs le sac de 35 litres. C'est le principe du pollueur-payeur appliqué aux  poubelles privées, un principe qui ne passe cependant pas toujours facilement auprès de la population (voir l'interview de Dominique Bourg, professeur à la faculté des  géosciences à l'Université de Lausanne).

Des amendes infligées

Et la période d'adaptation à la nouvelle réglementation est réduite. Concrètement, les derniers sacs poubelles noirs pourront être déposés dans les rues jusqu'au 2 janvier dans la plupart des communes. Au début, les employés chargés de ramasser les ordures signaleront aux contrevenants qu'ils sont en faute.

Ensuite, le principe de tolérance zéro va être appliqué. Des amendes seront alors infligées, de l'ordre de quelques centaines de francs, avec augmentation en cas de récidive. Les contrevenants devront en effet payer pour les prestations de recherche d'identité et d'enlèvement des déchets.

boi

Publié Modifié

Certains trottoirs encombrés

De nombreux Lausannois se sont plaints ces derniers jours, car certains quartier de la ville se sont transformés en dépôtoir (voir photo).

Des habitants de la ville ont en effet profité des derniers jours de liberté avant l'arrivée de la taxe pour vider les greniers et se débarrasser de nombreux objets.

Certains objets très encombrants se sont même retrouvés sur le trottoir, même s'ils ne sont plus ramassés depuis 2 ans.