Modifié le 27 septembre 2012 à 13:55

Le Parti libéral-radical du canton de Vaud est officiellement né

Les conseillers d'Etat Pascal Broulis et Jacqueline de Quattro étaient aussi de la partie.
Les conseillers d'Etat Pascal Broulis et Jacqueline de Quattro étaient aussi de la partie. [Yannick Bailly - ]
Adieu radicaux et libéraux vaudois, place au Parti libéral-radical (PLR) du canton de Vaud. Réunie mercredi à Montreux (VD), l'assemblée constitutive a approuvé par acclamation la naissance du nouveau parti.

Après la fin du Parti radical vaudois il y a trois semaines, le Parti libéral s'est à son tour dissous mercredi en début de soirée. La voie était ainsi libre pour la fusion et l'arrivée du PLR sur sol vaudois, comme ailleurs en Suisse.

Pascal Broulis et Jacqueline de Quattro étaient aussi de la partie.
Pascal Broulis et Jacqueline de Quattro étaient aussi de la partie. [Yannick Bailly - ]

Suzette Sandoz s'abstient

L'assemblée constitutive a réuni quelque 370 participants mercredi soir au Casino de Montreux. La fusion a été approuvée par l'ensemble des personnes présentes. Seule l'ancienne conseillère nationale libérale Suzette Sandoz s'est abstenue.

"Le ciment PLR est pris", a déclaré Christelle Luisier, présidente des radicaux. Ce n'est pas "le mariage d'un borgne et d'un aveugle", a-t-elle poursuivi pour décrire la naissance du nouveau parti plein d'avenir.

ats/dk

Publié le 26 septembre 2012 à 21:47 - Modifié le 27 septembre 2012 à 13:55