Modifié le 16 août 2012 à 19:12

Accord sur le projet d'agrandissement de la gare de Lausanne

Vue du projet d'agrandissement des quais de la gare de Lausanne.
Vue du projet d'agrandissement des quais de la gare de Lausanne. [CFF]
L'association des riverains, les CFF et la Ville de Lausanne ont signé jeudi un accord pour lever la principale opposition au projet d'agrandissement de la gare de Lausanne. Les locatifs des Epinettes ne seront pas détruits.

Le principal obstacle au projet d'agrandissement de la gare de Lausanne est levé. Un accord a été signé entre l'association des riverains, les CFF et la Ville de Lausanne. Le relogement des locataires concernés est assuré et des indemnités leur seront versées.

54 locataires relogés

De plus, par rapport au projet présenté en juillet 2011, trois locatifs de la rue des Epinettes ont pu être épargnés, a souligné jeudi devant la presse Laurent Staffelbach, chef du projet Léman 2030 pour les CFF. Ce sont ainsi 30 logements qui seront préservés.

Plusieurs bâtiments seront en revanche détruits: l'hôtel Lausanne Guesthouse, la villa voisine ainsi que l'immeuble locatif de la rue du Simplon 22, 24 et 26. Au total 54 locataires devront être relogés.

ats/vtom

Publié le 16 août 2012 à 15:20 - Modifié le 16 août 2012 à 19:12

Pas d'accord en vue à Genève

Si à Lausanne un accord a pu être trouvé avec les riverains délogés, aucune solution ne se dessine à Genève.

Le projet d'agrandissement de la gare Cornavin impliquerait la démolition de 70 à 300 logements selon la variante retenue.

Pour doubler d'ici 2025 la capacité de la ligne Lausanne-Genève, deux voies et un quai supplémentaires doivent être construits à Cornavin.