Modifié

Le Conseil d'Etat vaudois invité à réagir sur le passé de Mike Horn dans l'armée sud-africaine

Le Conseil d'Etat vaudois invité à réagir sur le passé de Mike Horn dans l'armée sud-africaine. [CYRIL ZINGARO - KEYSTONE]
Le Conseil d'Etat vaudois invité à réagir sur le passé de Mike Horn / Le Journal horaire / 21 sec. / le 24 janvier 2023
Après les révélations de la RTS sur le passé de Mike Horn dans l'armée sud-africaine dans les années 1980, en plein apartheid, la députée Jessica Jaccoud a déposé mardi une interpellation au Grand Conseil. Elle s'interroge notamment sur le mandat de l'aventurier au sein de Vaud Promotion.

Jeudi dernier, l'émission de la RTS Temps présent a révélé que Mike Horn avait participé à des opérations avec l'armée sud-africaine lors de la guerre à la frontière angolaise.

>> En lire plus: Mike Horn regrette d’avoir participé à des opérations militaires dans l’armée sud-africaine

Le passé du célèbre aventurier helvético-sud-africain, qui est installé depuis les années 1990 à Château-d'Œx (VD), prend une tournure politique. En effet, la députée socialiste Jessica Jaccoud a déposé mardi une interpellation à son sujet, consultée par la RTS.

"Les réactions dans la presse à la suite de la diffusion de l'enquête de la RTS ont été nombreuses. Plusieurs questions restent ouvertes, notamment celles portant sur les raisons et motifs de l'arrivée de Mike Horn en Suisse juste avant la chute du régime d'apartheid sud-africain", écrit-elle.

Soldat dans le bataillon 101

Pour rappel, en 1986, alors que Mike Horn a 18 ans et qu'il effectue son service militaire obligatoire, il est engagé dans le bataillon 101, une unité de contre-insurrection réputée pour sa cruauté. Le bataillon 101 est alors actif à la frontière nord de la Namibie, un pays occupé par l'Afrique du Sud qui y impose le régime raciste de l'apartheid. Avec une tactique militaire s'apparentant à de la chasse à l'homme, le bataillon 101 traque les insurgés indépendantistes namibiens afin de les éliminer.

Mike Horn a déclaré qu'il "regrette ces opérations" tout en affirmant assumer son passé. Il a aussi assuré n'avoir "jamais soutenu le régime de l'apartheid non seulement durant [ses] obligations militaires, mais également une fois celles-ci accomplies".

>> Ecouter l'interview de Jessica Jaccoud dans La Matinale:

Jessica Jaccoud, présidente du PS vaudois. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Le Conseil d'Etat invité à réagir sur le passé de Mike Horn dans l'armée sud-africaine / Interview de Jessica Jaccoud / La Matinale / 1 min. / le 25 janvier 2023

"Ambassadeur" de Vaud Promotion

Dans son interpellation, Jessica Jaccoud s'interroge sur la "compatibilité" de l'engagement de Mike Horn dans le bataillon 101 avec son statut de membre d'honneur au sein de Vaud Promotion, qui "a pour but d'accroître la notoriété, la compétitivité et l'attractivité du canton de Vaud", et dont les tâches et missions sont confiées par l'Etat.

La députée rappelle également qu'en juin 2021, l'aventurier a conclu "un partenariat exclusif" avec Vaud Promotion "afin d'assurer la promotion de cinq régions touristiques, dont le canton de Vaud". "Il est donc actuellement l'un des ambassadeurs, l'un des visages de Vaud Promotion dans sa promotion du canton de Vaud", constate Jessica Jaccoud.

Elle demande donc au Conseil d'Etat, par le biais de quatre questions, de prendre position, notamment s'il peut intervenir au sein du comité directeur de Vaud Promotion au sujet du titre de membre d'honneur de Mike Horn.

>> Revoir l'enquête de Temps présent sur Mike Horn:

Le Conseil d'Etat vaudois invité à se positionner sur le passé de Mike Horn dans l'armée sud-africaine. [RTS]
Mike Horn, la face cachée de l’aventurier / Temps présent / 48 min. / le 19 janvier 2023

vajo

Publié Modifié