Modifié

Le duel socialiste Maillard - Nordmann pour les Etats pourrait tomber à l'eau

Roger Nordmann prêt à se retirer de la course au Conseil des États [RTS]
Roger Nordmann prêt à se retirer de la course au Conseil des États / Forum / 2 min. / le 24 juin 2022
La lutte annoncée au sein du PS vaudois pour la course au Conseil des Etats en 2023 ne devrait finalement pas avoir lieu. Selon une information du quotidien Le Temps, Roger Nordmann aurait décidé de retirer sa candidature au profit de l'ancien conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard.

A la veille du congrès du PS vaudois, une solution alternative devrait être proposée aux délégués du parti à Payerne (VD). "Une proposition largement soutenue par le comité directeur et relative aux élections fédérales sera faite", indique vendredi la présidente du PS Vaud, Jessica Jaccoud. Elle ajoute qu'aucun autre commentaire ne sera fait jusqu'à samedi.

La présidente ne confirme ni n'infirme l'information publiée vendredi après-midi par Le Temps, à savoir qu'un arrangement aurait été trouvé entre Pierre-Yves Maillard, Roger Nordmann et les instances dirigeantes du parti.

Une dérogation pour le National?

Selon Le Temps, Roger Nordmann serait prêt à retirer sa candidature, pour autant qu'il obtienne une deuxième dérogation pour pouvoir se représenter au Conseil national en 2023. Le chef de groupe du PS au Parlement a en effet atteint la limite du nombre de mandats fixé par son parti pour la Chambre du peuple, où il siège depuis 2004.

Pour mémoire, le PS vaudois veut récupérer, lors des élections fédérales d'octobre 2023, le siège perdu en 2019 au Conseil des Etats. Tant Pierre-Yves Maillard que Roger Nordmann se sont montrés intéressés à relever le défi. Plusieurs observateurs craignent toutefois qu'un tel duel fratricide, entre deux ténors de la politique suisse, ne laisse des traces au sein du PS vaudois.

>> Relire aussi: Lutte entre Pierre-Yves Maillard et Roger Nordmann pour la course au Conseil des Etats

jfe avec ats

Publié Modifié