Modifié

Drame familial à Montreux: quatre personnes décédées et une autre grièvement blessée

Le drame de Montreux fait les grands titres de la presse internationale et provoque une immense émotion auprès de la population. [RTS]
Le drame de Montreux fait les grands titres de la presse internationale et provoque une immense émotion auprès de la population. / 12h45 / 1 min. / le 25 mars 2022
Quatre personnes d'une même famille française ont été retrouvées mortes tôt jeudi matin au centre-ville de Montreux (VD) après avoir chuté du 7e étage d'un immeuble. Une autre personne, un adolescent de 15 ans, se trouve dans un état grave.

Il s'agit d'un drame familial, a déclaré Jean-Christophe Sauterel, porte-parole au sein de la Police cantonale vaudoise, jeudi dans le 12h30.

Les corps ont été retrouvés jeudi matin vers 07h00 au pied d'un immeuble du centre-ville, voisin du casino de Montreux. Les victimes sont toutes issues d'une famille française. Le père et la mère ainsi que la soeur jumelle de celle-ci sont décédés sur place, tout comme la fille du couple, âgée de 8 ans. Le fils aîné de 15 ans a été hospitalisé dans un état grave.

L'immeuble se trouve à proximité de la tour d'ivoire [Martine Clerc  - RTS]L'immeuble se trouve à proximité de la tour d'ivoire [Martine Clerc - RTS]

Les faits se sont déroulés en huis clos, explique Jean-Christophe Sauterel. Le drame est survenu alors que deux gendarmes venaient de frapper à la porte de l'appartement de cette famille. Les policiers étaient munis d'un mandat d'amener (délivré quand une personne ne répond pas à une convocation écrite) au sujet de la scolarisation à domicile du fils.

>> Son interview dans le 12h30 jeudi:

Jean-Christophe Sauterel. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Drame de Montreux: interview de Jean-Christophe Sauterel / Le 12h30 / 4 min. / le 24 mars 2022

"Les gendarmes ont frappé à la porte et entendu une voix leur demandant qui était là. Après s'être annoncés, les gendarmes n'ont plus entendu de bruit dans l'appartement", indique la police cantonale dans son communiqué. Les policiers sont alors partis et, quelques minutes plus tard, les cinq personnes tombaient de leur balcon, situé au 7e étage de l'immeuble.

Hormis cette procédure administrative, la police n'était pas au courant de problèmes au sein de la famille. Elle n'était ni connue des services de police ni de la justice, a relevé Jean-Christophe Sauterel.

Selon des informations de la RTS, la mère des enfants était dentiste et avait exercé en France. En 2015, elle s'était vue retirer son autorisation de pratiquer dans le canton de Fribourg. Sa soeur, quant à elle, était ophtalmologue. Ancienne cheffe de clinique universitaire aux HUG, à Genève, elle travaillait en Valais.

Question sur la scolarisation des enfants

Les policiers s'étaient déplacés pour exécuter un mandat d'amener en lien avec la scolarisation à domicile de l'adolescent qui faisait l'école à la maison.

Sa soeur, âgée de 8 ans, n'était scolarisée nulle part, ni dans une école, ni à domicile. Selon des informations de la RTS, elle n'apparaît pas dans le registre de la population.

Le drame s'est produit dans un immeuble du centre-ville, voisin du casino de Montreux. La police a bouclé le secteur et dressé plusieurs tentes blanches. La police scientifique a notamment été déployée dans le logement des victimes. Plusieurs ambulanciers et sapeurs-pompiers ont aussi été appelés sur place.

>> Les explications de Claude-Olivier Volluz dans le 19h30 jeudi:

Duplex de Claude-Olivier Volluz, journaliste, à Montreux qui a rencontré des témoins du drame familial [RTS]
Duplex de Claude-Olivier Volluz, journaliste, à Montreux qui a rencontré des témoins du drame familial / 19h30 / 1 min. / le 24 mars 2022

>> Le 19h30 dresse vendredi un premier portrait de la famille touchée par ce drame:

La ville de Montreux est sous le choc après le drame qui a frappé une famille d’origine française. Enquête [RTS]
La ville de Montreux est sous le choc après le drame qui a frappé une famille d’origine française. Enquête / 19h30 / 2 min. / le 25 mars 2022

lan avec l'ats

Publié Modifié

La cellule psychologique vaudoise actionnée

Xavier Paillard est le coordinateur de l'équipe de soutien d'urgence du canton de Vaud. Il gère la cellule psychologique mise en place pour des événements tragiques comme ce qui s'est passé jeudi à Montreux. Elle réalise près de 250 interventions chaque année, pour décès, des meurtres, notamment. Elle est prête à intervenir immédiatement toute l'année, 24 heures sur 24.

>> L'interview de Xavier Paillard dans La Matinale vendredi:

La police enquête sur la scène de crime à Montreux. [Jean-Christophe Bott - EPA/Keystone]Jean-Christophe Bott - EPA/Keystone
Xavier Paillard, coordinateur de l'équipe de soutien d'urgence du canton de Vaud / La Matinale / 7 min. / le 25 mars 2022