Modifié

Le Conseil d'Etat vaudois est favorable à l'initiative des Verts pour le climat

Le Conseil d'Etat vaudois soutient l'initiative populaire des Verts qui demande d'inscrire la protection du climat et de la biodiversité dans la Constitution cantonale. [Laurent Gillieron - Keystone]
Le Conseil d'Etat vaudois est favorable à l'initiative des Verts pour le climat / Le Journal horaire / 26 sec. / le 10 février 2022
Le Conseil d'Etat vaudois soutient l'initiative populaire des Verts qui demande d'inscrire la protection du climat et de la biodiversité dans la Constitution cantonale. Le gouvernement appelle le Grand Conseil à recommander au peuple l'acceptation du texte.

Intitulée "Pour la protection du climat", l'initiative a été déposée fin 2019 avec environ 14'000 signatures. Dans un communiqué diffusé jeudi, le Conseil d'Etat explique qu'il n'était pas unanime sur le soutien ou non à ce texte, mais que sa majorité (de gauche) l'a emporté. Selon cette majorité, l'inscription de la protection du climat dans la Constitution doit "renforcer la légitimité de l'action publique" dans ce domaine.

>> Lire aussi: Les Verts vaudois récoltent des signatures pour protéger le climat

Dans la foulée, les Verts et Jeunes Verts, à l'origine de l'initiative, ont salué la décision du Conseil d'Etat. "Il est rare qu'une initiative aboutisse aussi rapidement, il est encore plus rare (et à notre connaissance encore jamais arrivé), que le gouvernement cantonal recommande son acceptation ensuite", écrivent-ils dans un communiqué.

Le verdict dans les urnes

L'initiative va désormais être débattue par le Grand Conseil, qui émettra une recommandation positive ou négative. Le sujet passera ensuite devant le peuple, les Verts espérant "une convocation sans délai" des électeurs et électrices.

Pour mémoire, d'autres initiatives du même type ont été lancées ces dernières années en Suisse. C'est le cas par exemple de l'initiative pour les glaciers, qui se trouve actuellement en phase parlementaire, et dont le but consiste à ancrer les objectifs de l'accord de Paris dans la Constitution suisse.

ats/fgn

Publié Modifié

D'autres prises de position

A noter finalement que le Conseil d'Etat vaudois a profité de sa prise de position sur l'initiative des Verts pour répondre à trois objets parlementaires (deux postulats, une interpellation) au sujet de la Banque cantonale vaudoise (BCV) et de la Caisse de pensions de l'Etat de Vaud (CPEV).

Le Conseil d'Etat appelle ces deux institutions à "renforcer leurs politiques d'investissements responsables", affirme-t-il.