Modifié

Quasi-retour à la normale sur la ligne CFF entre Lausanne et Genève

Les trains directs circulent à nouveau entre Genève et Lausanne. [RTS]
Les trains directs circulent à nouveau entre Genève et Lausanne. / 19h30 / 2 min. / le 24 novembre 2021
Le trafic Intercity a repris mercredi sur la ligne CFF entre Genève et Lausanne, après l'affaissement de Tolochenaz (VD). Au total, six trains par heure et par sens circulent à nouveau entre les deux villes.

La vitesse des trains est désormais à 50 km/h, soit 30 km/h de plus, à l'endroit où un affaissement de terrain s'est produit le 9 novembre dernier, à la hauteur de Tolochenaz (VD). Un changement qui permet d'augmenter la capacité de la ligne.

Ce retour à une circulation presque normale des trains avait été reporté à plusieurs reprises depuis l'incident, en raison des difficultés pour stabiliser le terrain.

>> Lire: Le trafic entre Lausanne et Genève restera limité durant toute la semaine

Encore quelques dérangements

"C’est un grand pas pour nous puisque maintenant les 6 six trains par sens et par heure circulent de nouveau entre Lausanne et Genève. On a encore une restriction avec la S4 qui est interrompue entre Morges et Allaman et qui est remplacée par des bus. Et quelques trains supplémentaires aux heures de pointe ne circulent pas encore. Mais c’est vrai que c’est quand même un grand pas vers un retour à la normale", a indiqué Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF, au 12h45 mercredi.

Les travaux se poursuivent afin d'augmenter progressivement les vitesses de circulation. La voie ferrée doit être durablement stabilisée pour permettre une vitesse d’exploitation plus élevée.

"Ca va prendre du temps, mais on ne va prendre aucun risque. C’est encore un petit peu tôt pour savoir quand exactement on pourra revenir à une vitesse normale", a indiqué Jean-Philippe Schmidt.

Reprise partielle depuis le 12 novembre

La circulation des trains avait pu reprendre le vendredi suivant l'affaissement, mais de manière très partielle, la vitesse maximale des convois étant fixée à 20 km/h.

La capacité de la ligne Lausanne-Genève était donc restreinte depuis à quatre trains par heure et par sens, soit deux Regioexpress et deux Interregio. Les InterCity, qui assurent la liaison directe entre Lausanne et Genève, étaient toujours supprimés.

A noter qu'une grande partie des usagères et usagers ont été indemnisés pour les désagréments engendrés lorsque la panne est survenue le 9 novembre. Sur les 3000 demandes reçues, les CFF affirment en avoir traité 90%.

Reportage Yoan Rithner

Adaptation web, cab avec ats

Publié Modifié