Modifié

Une initiative des jeunes PLR vaudois pour soulager la classe moyenne

Les Jeunes Libéraux-Radicaux vaudois sont soutenus par l'ensemble de la droite. [PLR VD]
Les Jeunes PLR lancent leur initiative "Davantage de pouvoir d'achat pour la population vaudoise" / Le 12h30 / 1 min. / le 4 novembre 2021
Les Jeunes libéraux-radicaux vaudois veulent alléger le fardeau fiscal des familles de leur canton. Ils ont lancé officiellement jeudi leur initiative intitulée "Davantage de pouvoir d'achat pour la population vaudoise".

La droite du canton tout entière s'affiche unie derrière ce projet des JLR Vaud. Le PLR, l'UDC, les Vert'libéraux et Le Centre vont faire campagne côte à côte pour cette initiative populaire cantonale, forts du succès de celle de 2017 (lire encadré).

Le but est toujours le même: réduire la charge fiscale des Vaudois et des Vaudoises, qui est aujourd'hui l'une des plus lourdes de Suisse, en augmentant les déductions des primes d'assurance maladie.

Les Jeunes libéraux-radicaux vaudois s'attaquent désormais à la prime moyenne annuelle déductible sur la déclaration d'impôts. Une personne seule pourra inscrire 4800 francs au lieu des 3200 actuels et un couple marié pourra inscrire 9600 francs contre 6400.

Profiter de la bonne santé des finances vaudoises

Et si les JLR Vaud lancent leur texte maintenant, c'est parce que les primes maladie continuent à augmenter au fil des années et que les finances du canton sont bonnes. Ils estiment que la mesure coûtera entre 50 et 60 millions de francs au canton et aux communes.

Pour chaque contribuable de la classe moyenne, ce serait une économie de plusieurs centaines de francs par an, selon leurs calculs.

Car cette initiative aidera précisément cette classe moyenne, et en particulier la classe moyenne inférieure, selon la droite. Elle ne concerna pas, en revanche, celles et ceux qui touchent des subsides.

La classe moyenne "étouffe"

"Quelqu'un qui ne paie pas sa prime ne peut pas la déduire", a souligné Pauline Blanc, co-présidente de l'initiative, jeudi dans le 12h30 de la RTS. "Les familles les plus précaires touchent des subsides, maintenant il faut agir pour la classe moyenne. Elle étouffe, elle a perdu du pouvoir d'achat, la fiscalité est bien trop lourde et il faut lui venir en aide".

Les initiants, qui vont débuter la récolte des signatures vendredi, ont jusqu'en mars prochain pour en récolter 12'000.

Julie Rausis/oang

Publié Modifié

Premier succès en 2017

Cette initiative est en quelque sorte la deuxième étape s'agissant de baisses d'impôt pour la classe moyenne. En 2017, les JLRV avaient remporté un premier succès avec une initiative cantonale qui demandait une augmentation des déductions des primes d'assurance maladie.

Au lieu de 2000 francs pour une personne seule et 4000 francs pour un couple marié, le contribuable peut depuis déduire 3200 francs et respectivement 6400 francs.

Le Conseil d'Etat l'avait intégrée dans son projet de stratégie fiscale 2022, présenté un an après en juin 2018. Le Grand Conseil l'avait ensuite acceptée et donc le peuple n'avait pas eu à voter sur cette première initiative, également soutenue par l'ensemble de la droite à l'époque.

>> Lire: Les jeunes PLR vaudois déposent une initiative pour faire baisser les impôts

ats