Modifié

Une installation immersive pour favoriser la méditation grâce à la technologie

Le dispositif du EPFL+ECAL Lab, qui transforme les signaux corporels en son et lumière pour faciliter le processus de méditation. [Daniela & Tonatiuh - EPFL+ECAL Lab]
Une installation immersive pour favoriser la méditation grâce à la technologie / La Matinale / 1 min. / le 3 novembre 2021
L'EPFL+ ECAL Lab, le centre de recherche en design de l’EPFL, a dévoilé mardi, en partenariat avec le centre taoïste Ming Shan, un dispositif qui transforme les signaux corporels en son et lumière pour faciliter le processus de méditation.

Après trois années de recherches, de création et d'expérimentation, l'installation immersive a été officiellement inaugurée au centre taoïste laïc situé depuis fin 2019 dans le village de Bullet, dans le Jura vaudois, adossé au Chasseron.

Face aux statues des trois immortels de la tradition taoïste, le dispositif accueille les cobayes en tailleur sur un plateau circulaire en bois. Autour de leur tête, un anneau diffuse de la lumière colorée sur un fond sonore d’instrument traditionnels. Les novices essayent tant bien que mal de suivre les instructions d’une voix qui les exhorte à imaginer une lueur qui vient s’ancrer au milieu de leur front avant de descendre dans l’estomac… pas toujours évident. Pourtant la voix n’est pas le seul guide.

Des captations physiologiques

L’ambiance lumineuse et sonore est taillée sur mesure pour le ou la cobaye à partir de ses signaux corporels. La respiration, le rythme cardiaque et la conductivité de la peau sont enregistrés par une ceinture et des capteurs fixés au bout des doigts, et traduit en temps réel en sons et lumière. L'objectif est d'aiguiller les personnes vers un état propre à la méditation.

"Si vous prenez quelqu'un dans la rue et que vous lui demander de faire tout de suite quelque chose de calme, il y a des gens qui n'en sont pas capables. Il y en a même que ça énerve de devoir se calmer", relate Fabrice Jordan, médecin et directeur du centre Ming Shan de Bullet.

"Avec ce type de dispositifs, l'idée est d'aller les chercher dans la fréquence, en général élevée, dans laquelle ils se trouvent et de gentiment les apaiser pour leur permettre de rester dans une fréquence plus basse, qui va réguler le système nerveux végétatif et les faire entrer en état méditatif", explique-t-il.

Le dispositif de l'EPFL+ECAL Lab, installé dans le centre centre taoïste Ming Shan à Bullet (VD), permet d'expérimenter la dimension collective de la méditation traditionnelle taoïste. [Daniela & Tonatiuh - EPFL+ECAL Lab]Le dispositif de l'EPFL+ECAL Lab, installé dans le centre centre taoïste Ming Shan à Bullet (VD), permet d'expérimenter la dimension collective de la méditation traditionnelle taoïste. [Daniela & Tonatiuh - EPFL+ECAL Lab]

Une expérience collective

Les sons générés par l'installation favorisent par ailleurs une synchronisation entre les personnes qui méditent dans la pièce, souligne le directeur du centre EPFL+ECAL Lab Nicolas Henchoz. Chaque station agit en effet comme un instrument de musique, émettant des vibrations inspirées de sons traditionnels. Elle ajoute ainsi au soutien individuel une résonance collective par le paysage sonore qui est généré. Une façon de s’approcher de la dimension collective observée dans la méditation taoïste classique.

Lucia Sillig/iar avec l'ats

Publié Modifié

Distinction internationale

La perception d'une séance de méditation s'étend également à l'architecture du temple avec une traduction des signaux en représentations visuelles animées projetées autour des statues placées en face des stations lumineuses. Ce triple impact - individuel, collectif et spatial - constitue une première mondiale, affirment l'EPFL et l'ECAL.

Cette invention a été distinguée en août dernier à Los Angeles lors de la plus grande conférence internationale dédiée à la création digitale, le SIGGRAPH 2021.

Les connaissances acquises ouvrent désormais des horizons inédits pour agir sur notre bien-être, augure l'EPFL. Elles préfigurent par exemple des concepts de mobilier réactif dédiés à notre quotidien. Le Prix du Design Suisse a d'ailleurs sélectionné le projet parmi ses trois finalistes de la catégorie "Mobilier".