Publié

Près de 550 places d'accueil de jour en plus en une année dans le canton de Vaud

Avec 24'500 places d'accueil disponibles à plein temps dans le canton de Vaud en 2020, l'offre en garderie et en parascolaire s'est enrichie d'environ 550 places supplémentaires depuis 2019.  [LAURENT GILLIERON - KEYSTONE]
Près de 550 places d'accueil de jour en plus en une année dans le canton de Vaud / Le Journal horaire / 25 sec. / le 7 octobre 2021
Avec 24'500 places d'accueil disponibles à plein temps dans le canton de Vaud en 2020, l'offre en garderie et en parascolaire s'est enrichie d'environ 550 places supplémentaires depuis 2019.

L'offre disponible permet à 43% des jeunes Vaudois d'être accueillis dans des structures d'accueil, a indiqué jeudi Statistique Vaud. Les enfants de moins de quatre ans - en âge préscolaire - occupent près de la moitié des places, et ils sont ceux qui ont le plus recours aux solutions d'accueil.

Un enfant de moins de quatre ans sur deux fréquente ainsi une structure d'accueil, alors que les écoliers jusqu'à douze ans sont pris en charge à hauteur de 34%. Si la pandémie de Covid-19 a bouleversé les besoins des familles en matière de garde, elle n'a eu qu'un léger impact sur le taux d'occupation des structures d'accueil collectives, relève le canton.

>> Lire aussi: Le canton de Vaud va revaloriser l'accueil de jour des enfants

Importantes différences régionales

A l'échelle cantonale, le taux de couverture global en accueil de jour atteint 22,8% en 2020 (contre 22,4% en 2019). Il existe néanmoins d'importantes disparités selon les régions.

Dans les zones rurales ou excentrées, l'offre est largement inférieure (12%) que la moyenne globale. L'Arc lémanique est mieux loti, avec des taux de couverture souvent supérieurs à 25%.

Quelque 5000 emplois

Un taux de couverture bas ne signifie toutefois pas nécessairement que les besoins des familles ne sont pas comblés, souligne le canton. Les besoins peuvent, par exemple, être plus élevés en ville qu'ailleurs.

Côté emploi, les structures d'accueil collectif ont généré quelque 5000 équivalents plein temps dans le canton, tous secteurs confondus. Se rajoutent encore 1300 personnes travaillant dans l'accueil familial.

ats/vajo

Publié