Modifié

Le chantier de l'écoquartier des Plaines-du-Loup officiellement lancé à Lausanne

La maquette de l'écoquartier du projet Métamorphose aux Plaines-du-Loup à Lausanne. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Lausanne se lance dans le projet d'écoquartier des Plaines-du-Loup / Le 12h30 / 1 min. / le 1 octobre 2021
Le futur écoquartier géant des Plaines-du-Loup à Lausanne a franchi une étape symbolique vendredi. Une centaine d'invités ont participé à la cérémonie de la pose de la première pierre longtemps retardée en raison de la crise sanitaire.

Lancé en juillet 2020, le chantier tourne actuellement à plein régime. Les premiers logements seront disponibles dès l'été prochain. L'ensemble du premier secteur de l'écoquartier devrait être achevé fin 2023: il comptera 23 bâtiments pouvant accueillir 2400 habitants. Commenceront alors les travaux sur les autres secteurs pour arriver, à l'horizon 2031, à un total de 8000 habitants et 3000 emplois.

Une école de 18 classes

A terme, le quartier comprendra des espaces verts, des infrastructures sportives, mais aussi des bureaux, des commerces, des restaurants, des EMS, des garderies et une maison de quartier. Une école de 18 classes est par ailleurs déjà en train de sortir de terre.

C'est un véritable "morceau de ville" qui est en train de naître, a relevé vendredi le syndic de Lausanne Grégoire Junod. Devant les invités, il a salué l'ambition de ce projet, d'une ampleur inégalée à Lausanne. Il a notamment vanté "l'exemplarité" du futur écoquartier en matière d'efficience énergétique, mais pas seulement.

Un tiers des logements subventionnés

Pour le syndic, ce quartier sera aussi un exemple en matière de mixité sociale, puisqu'il proposera différents types de logements dont certains seront subventionnés, comme il l'a expliqué au micro du 12h30.

"On est soucieux de la mixité", a-t-il souligné. "C’est très important aujourd’hui quand on construit la ville de demain de veiller à ce qu’elle reste accessible à ceux qui l’habitent aujourd’hui. Il y a une forte pression immobilière dans des villes comme Lausanne ou Genève. On doit éviter que les villes ne se ghettoïsent, et veiller à ce que toutes les catégories sociales puissent encore y vivre demain."

>> L'interview complète de Grégoire Junod dans le 12h30:

Grégoire Junod. [Sarah Carp - Grégoire Junod]Sarah Carp - Grégoire Junod
Ecoquartier des Plaines-du-Loup: interview de Grégoire Junod / Le 12h30 / 2 min. / le 1 octobre 2021

A noter que le projet est aussi intimement lié au développement des transports publics, en particulier celui de la future ligne de métro m3, qui devrait se concrétiser à l’horizon 2030.

Samedi, la population pourra, sur inscription, visiter le chantier, l'un des plus importants du moment en Suisse, et déambuler entre les 18 grues du chantier.

Malika Scialom/fgn/ats

Publié Modifié