Modifié

Dernier voyage pour le Lausanne-Echallens-Bercher sur l'avenue d'Echallens

Le Lausanne-Échallens-Bercher emprunte pour la dernière fois l’avenue d’Echallens à Lausanne, pour le plus grand soulagement des riverains [RTS]
Le Lausanne-Échallens-Bercher emprunte pour la dernière fois l’avenue d’Echallens à Lausanne, pour le plus grand soulagement des riverains / 19h30 / 1 min. / le 24 septembre 2021
Après quelque 150 ans d'exploitation, le dernier train du LEB (Lausanne-Echallens-Bercher) à circuler en surface sur l'avenue d'Echallens partira dans la nuit de vendredi à samedi. Dès 2022, le LEB empruntera un tunnel sous cette artère, théâtre de nombreuses collisions, parfois mortelles.

Le passage du LEB sur l'avenue d'Echallens a même été qualifié en 2012 par l'ancien conseiller aux Etats Michel Béguelin de "tronçon ferroviaire le plus dangereux de Suisse" dans les colonnes du quotidien 24 Heures.

Car sur cette artère de l'Ouest lausannois, la cohabitation entre les trains et les autres usagers de la route était devenue trop compliquée. Un stress quotidien pour les exploitants de la compagnie de transport. "Il y a des piétons, une nombre important de passages pour piétons, du trafic routier, une ligne de bus", explique Jérôme Boutillier, responsable opérationnel exploitation LEB, vendredi dans le 19h30.

Interruption de 200 jours

En 150 ans d'exploitation, le bilan est lourd: de nombreux accidents, parfois à l'issue fatale. Une situation intenable, d'où la fermeture du tronçon et la réalisation d'un tunnel.

>> Consulter aussi: Le LEB entrevoit le bout du tunnel

"Ce soir à 0h34, le dernier train partira de Lausanne-Flon jusqu'à Echallens. Ce moment est très attendu par les conducteurs du LEB, les habitants, les riverains et les différents usagers de la route", souligne Jérôme Boutillier.

Pendant les travaux, les trains seront remplacés par des bus (lire encadré). Quant au nouveau tunnel du LEB, son ouverture est prévue en avril 2022.

Loïc Delacour/vajo avec ats

Publié Modifié

Des bus de remplacement

Les usagers du LEB devront emprunter des bus de remplacement entre Prilly et la gare de Lausanne à partir du 25 septembre, et ce jusqu'aux vacances de Pâques 2022.

En semaine, douze bus seront engagés pour assurer l'offre de remplacement, indique jeudi le Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) dans un communiqué. Ces "bus LEB" circuleront en semaine à une fréquence de quatre minutes en heure de pointe, de huit ou quinze minutes en heure creuse ou le week-end.

Un quai provisoire permettra aux voyageurs de transborder à Prilly-Chasseur depuis les trains directement dans les bus, en direction du centre-ville. Dans l'autre sens, les usagers embarqueront dans le train depuis le quai de la gare habituel.

Il faudra toutefois s'attendre à un temps de parcours plus long d'une dizaine de minutes entre Prilly-Chasseur et Lausanne gare.