Modifié

Le Conseil de Fondation du Béjart Ballet lance un audit sur toute sa structure

La Fondation du Béjart Ballet lance un audit sur toute sa structure [RTS]
La Fondation du Béjart Ballet lance un audit sur toute sa structure / Forum / 2 min. / le 4 juin 2021
Le Conseil de Fondation du Béjart Ballet Lausanne va lancer un audit sur l'ensemble de sa structure après qu'une première enquête sur sa prestigieuse école de danse a révélé de "graves manquements" qui ont conduit au renvoi du directeur.

Après le rapport d'enquête sur l'école Rudra Béjart, c'est désormais la compagnie Béjart Ballet qui suscite des soupçons.

"Le Conseil de fondation du Béjart Ballet Lausanne a eu connaissance de nouvelles allégations dirigées contre l'institution, y compris la compagnie du Béjart Ballet Lausanne", indique-t-il vendredi dans un communiqué, une semaine exactement après l'annonce de l'exclusion du directeur de la prestigieuse école de danse Rudra Béjart, Michel Gascard, et de sa régisseuse, Valérie Lacaze.

"Bien que ces éléments rapportés, qui touchent au climat de travail et à des comportements inappropriés, ne soient à ce stade ni étayés ni confirmés, le Conseil de Fondation a pris la décision immédiate de confier un audit général à une société spécialisée", écrit-il.

A noter qu'un audit général était déjà prévu, mais pas avant l'été. Les révélations ont accéléré le processus et avancé la date de ce nouvel audit dans l'agenda.

"Démarche préventive"

Interrogé par l'agence Keystone-ATS, la présidente du Conseil de Fondation du Béjart Ballet Lausanne, Solange Peters, insiste sur le fait qu'aucun témoignage direct ni faits précis ne soient remontés à ses oreilles. "Il s'agit d'une série d'allégations sur le climat de travail au sein de la fondation et de la compagnie que je découvre essentiellement par le biais des médias depuis une semaine", affirme-t-elle.

"La démarche actuelle est très différente du précédent audit. Elle est préventive, prophylactique. Nous voulons ouvrir une vraie évaluation, regarder partout et lever les nuages de suspicions", explique Solange Peters. Selon elle, la démarche a été bien accueillie par Gil Roman, directeur artistique de la compagnie BBL. "Nous gardons toute notre confiance en lui", relève-t-elle.

Le nouvel audit portera sur l'ensemble du périmètre de la Fondation Béjart Ballet Lausanne (la compagnie et l'école), examinera les questions de santé et de sécurité au travail, de climat général de travail et d'encadrement, selon la présidente du Conseil de Fondation du BBL.

Résultats attendus d'ici septembre

Le nom de la société mandatée pour réaliser cet audit, son cahier des charges exact et son calendrier seront précisés ces prochains jours. Solange Peters espère des conclusions "dans le courant de cet été et si possible avant septembre". Selon elle, il n'y a toujours aucun volet pénal dans toute cette affaire.

Le Conseil de fondation du BBL "attache une importance primordiale au respect de conditions de travail exemplaires, à des relations humaines saines et à une bonne gouvernance, qui forment le socle des valeurs de la Fondation. L'audit qu'il met en place aujourd'hui doit permettre de s'assurer que ces principes fondamentaux sont appliqués", souligne-t-il encore dans le court communiqué.

ats/gma

Publié Modifié

Décision saluée par la Ville de Lausanne

La Ville de Lausanne a salué la décision du Conseil de Fondation du BBL de lancer un audit complet de l'ensemble du personnel de l'institution. Elle estime qu’elle s’inscrit dans une démarche responsable en matière de sécurité et santé au travail, écrit-elle dans un communiqué.

La Municipalité dit vouloir annoncer la semaine prochaine un "plan d'actions plus large d'accompagnement des institutions culturelles subventionnées en lien avec les questions de santé, de sécurité et de climat de travail".