Modifié

Que s'est-il passé dans les coulisses du Centre Vaud?

Que s'est-il passé dans les coulisses du Centre vaudois? (vidéo) [RTS]
Que s'est-il passé dans les coulisses du Centre vaudois? (vidéo) / Forum (vidéo) / 1 min. / le 4 mai 2021
Quels sont les dessous de l'affaire de la mise en retrait des anciens conseillers nationaux Claude Béglé et Jacques Neirynck du Centre Vaud? Sa direction aurait profité d'une demande de Jacques Neirynck pour mettre un terme à la rivalité qui oppose les deux hommes depuis des années. Le président du Centre Suisse Gerhard Pfister soutient le "nouveau lancement" du parti vaudois.

L'ancien conseiller national (1999-2003 et 2007-2015) Jacques Neirynck aurait demandé l'exclusion de Claude Béglé du parti, souhaitant que la nouvelle direction du Centre Vaud écarte ce potentiel candidat aux élections fédérales de 2023.

L'exclusion de l'ancien président de la Poste a été demandée plusieurs fois, de manière formelle ou informelle, par des membres du parti, notamment après la déroute du PDC lors des fédérales de 2019 avec la perte du siège vaudois du PDC au Conseil national, conséquence notamment de la polémique sur le voyage de Claude Béglé en Corée du Nord.

>> Lire: Malaise autour des louanges du régime nord-coréen par Claude Béglé

Une rivalité encombrante

Cet épisode est un nouvel exemple de la rivalité qui règne entre les deux ténors. Leur demander de se mettre en retrait était la manière élégante choisie par la nouvelle direction pour y mettre un terme. Cela permettait d'écarter un Claude Béglé encombrant sans le soumettre au vote d'une procédure tout en évitant qu'il ne réplique et exige lui aussi l'exclusion de son adversaire Jacques Neirynck.

La direction du Centre Vaud a ainsi profité de la demande de Jacques Neirynck pour mettre à la retraite les deux seniors d'un coup, sans tenir compte de la vexation possible de ce dernier.

Contacté par la RTS, Jacques Neirynck ne confirme pas avoir demandé l'éviction de Claude Béglé mais se dit vexé: "J'ai été conseiller national trois fois. Il l'a été une fois et il a perdu le siège. C'est tout à fait abusif de me mettre dans le même sac que Claude Béglé".

Egalement contacté, Claude Béglé préfère s'abstenir et ne pas commenter les soubresauts d'un parti qu'il a quitté.

>> Lire: Claude Béglé quitte Le Centre Vaud et Jacques Neiryinck cherche un parti

Xavier Alonso/lan

Publié Modifié

Le président du Centre Gerhard Pfister soutient la direction du Centre Vaud

Le président du Centre Suisse, Gerhard Pfister, défend la direction de la section vaudoise dans la polémique autour de l'éviction de Claude Béglé et Jacques Neirynck. Interrogé dans Forum, il se dit "tout à fait sûr que la stratégie" adoptée "est la bonne".

"Le Centre Vaud a besoin d'un nouveau lancement, avec une nouvelle génération", a encore déclaré le conseiller national zougois.

>> Son interview complète dans Forum: 

Gerhard Pfister, président du Centre Suisse. [Alessandro della Valle - Keystone]Alessandro della Valle - Keystone
Gerhard Pfister, le président du Centre Suisse, soutient l’éviction de Claude Béglé et Jacques Neirynck / Forum / 2 min. / le 4 mai 2021