Modifié

Initiative lancée pour une gratuité des transports publics vaudois

Un bus en ville de Lausanne. (image d'illustration) [Laurent Gillieron - Keystone]
Les transports publics doivent-ils être gratuits dans le canton de Vaud? / Le 12h30 / 1 min. / le 21 avril 2021
Un comité a décidé de lancer en septembre une initiative pour la gratuité des transports publics dans le canton de Vaud. Il suit ainsi une tendance qui émerge dans plusieurs villes ou cantons suisses.

Ce comité, qui devra récolter les signatures d'ici la fin de l'année, réunit le POP, SolidaritéS, les jeunes Verts, ainsi que plusieurs groupes comme la Grève du climat.

Il s'agit pour eux d'une mesure écologique, mais aussi sociale. Aujourd'hui, les ménages suisses consacrent près de 8% de leur budget aux transports publics. Bus, métros et trains gratuits préserveraient donc leur pouvoir d'achat, tout en accélérant la transition écologique.

Jusqu'à 350 millions par an

La mesure est évaluée entre 300 et 350 millions de francs par an pour le canton de Vaud, soit 3% du budget. Les initiants souhaitent privilégier un financement par l'impôt, mais le texte de l'initiative n'arrête aucune solution définitive.

L'idée de transports publics gratuits avait déjà été débattue au Grand Conseil vaudois il y a un an mais avait été rejetée par une large majorité, dont les Verts et les Socialistes. Le Parlement avait jugé cette mesure trop chère et inefficace, avec le risque de creuser le fossé entre les centres urbains et la périphérie.

>> Le débat entre Anaïs Timofte, présidente du POP Vaud, et Alberto Mocchi, président des Verts vaudois:

Un bus en ville de Lausanne. (image d'illustration) [Laurent Gillieron - Keystone]Laurent Gillieron - Keystone
Les transports publics doivent-ils être gratuits? Débat entre Anaïs Timofte et Alberto Mocchi / Forum / 8 min. / le 24 avril 2021

Une tendance qui gagne du terrain

Mais la tendance pourrait s'inverser. Des textes similaires ont abouti à Neuchâtel et à Fribourg, où des votations devraient avoir lieu. Une pétition cantonale a aussi été déposée à Genève.

Julie Rausis/oang

Publié Modifié