Publié

Rave party illégale interrompue par la police à St-Prex (VD)

La police est intervenue dans la nuit pour interrompre une rave party illégale à St-Prex (image prétexte). [Laurent Gillieron - Keystone]
Rave party illégale interrompue par la police à St-Prex (VD) / Le Journal horaire / 18 sec. / le 6 février 2021
La police de la région de Morges (VD) a dû intervenir lors d'une rave party illégale et contrevenant à la loi sur le Covid dans la nuit de vendredi à samedi dans une forêt de St-Prex. Sur la centaine de jeunes participants, la police a identifié et dénoncé 44 personnes.

Lors d'un passage sur une route forestière à St-Prex, c'est une patrouille de la police région Morges (PRM) qui a entendu de la musique et croisé plusieurs individus. Questionnés sur leur présence à cet endroit, ils ont déclaré participer à une fête, explique la police vaudoise samedi matin dans un communiqué.

Plusieurs patrouilles ont été engagées pour mettre un terme à cette manifestation. Arrivés sur place, les policiers ont constaté qu'une centaine de jeunes participaient à cette rave party  privée et que plusieurs individus quittaient prestement les lieux.

Personne ne portait de masque

Au total, 44 personnes ont été identifiées et seront dénoncées à l'autorité compétente, indique la police cantonale. Elle relève qu'aucun des participants ne portait de masque de protection.

Le ou les organisateurs n'ont pu être identifiés, selon la police. Du matériel de sonorisation, deux génératrices et une table de mixage ont été saisis. Cette intervention a nécessité l'engagement de plusieurs patrouilles de la Gendarmerie vaudoise et de la police région Morges (PRM), précise-t-elle encore.

Les autorités vaudoises rappellent que les directives liées au Covid-19 limitent actuellement à cinq personnes les manifestations publiques ou privées. Selon les recommandations de la Conférence des Procureurs de Suisse, une amende de 500 francs peut être infligée à l'organisateur d'une manifestation privée de plus de cinq personnes et de 2000 francs pour l'organisation d’une manifestation de plus de 50 personnes.

ats/ebz

Publié