Modifié

Le travail des proches aidants pourrait être mieux reconnu dans le canton de Vaud

Le proche aidant a aussi besoin d'être soutenu. [mjowra - Fotolia]
Le travail des proches-aidants pourrait être mieux reconnu dans le canton de Vaud / La Matinale / 1 min. / le 28 janvier 2021
Le Conseil d'Etat vaudois lance ce jeudi une large consultation pour que le travail des proches aidants soit mieux reconnu. Cette action, qui répond à deux postulats et à une motion, pourrait concerner quelque 86'000 personnes dans tout le canton.

Reconnaître le parcours des proches aidants avec une carte de légitimation, en développant l'offre de soutien et de relève à domicile pour les soulager, ou encore en créant une allocation perte de gain pour les aider à faire face aux difficultés liées à une réduction de leur activité professionnelle: toutes ces propositions, ainsi que d'autres avancées et acceptées par les députés vaudois, vont être examinées par un grand nombre d'associations et d'organisations professionnelles, mais aussi par les communes et les partis politiques.

Définir des priorités

Le but: définir des priorités et démêler des questions qui font débat comme celle, par exemple, d'un éventuel statut juridique pour les proches aidants. Ou celle concernant une inscription dans la Constitution cantonale comme à Genève. Les nouvelles mesures compléteront le dispositif actuel.

Pour rappel, en 2019, 7 millions de francs ont déjà été investis dans le canton pour conseiller, former et aider les proches aidants qui représentent 14% de la population vaudoise.

Julie Rausis/fgn

Publié Modifié

Qu'en est-il au niveau fédéral?

Au niveau fédéral, le statut de proche aidant gagne peu à peu sa reconnaissance. Le 1er janvier dernier, une nouvelle loi fédérale visant à leur faciliter la vie est entrée en vigueur, avec par exemple des congés supplémentaires possibles en cas de problème, et un élargissement des aides déjà disponibles.

>> Lire aussi: Berne propose des nouvelles mesures pour soutenir les proches aidants