Modifié

Malgré le semi-confinement, les communales vaudoises maintenues au 7 mars

La municipale socialiste Florence Germond et la candidate Emilie Moeschler en campagne sur le marché de la Palud à Lausanne, le 12 décembre 2020. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Comment faire campagne pour les élections communales vaudoises en temps de coronavirus? / Le 12h30 / 1 min. / le 15 janvier 2021
Le premier tour des élections communales vaudoises aura bien lieu le 7 mars prochain, malgré la situation sanitaire et le semi-confinement, ont précisé les autorités cantonales vendredi.

Pour faire campagne en pleine pandémie, les candidates et candidats pourront mener la plupart des actions de campagne traditionnelle puisque, démocratie oblige, l'ordonnance Covid autorise les événements et rassemblements destinés à former l'opinion publique.

Les stands sur les marchés seront donc autorisés, la distribution de flyers également, tout comme le porte à porte, mais dans le strict respect des mesures sanitaires: pas plus de 20 personnes autour d'un stand par exemple, pas plus de 50 pour les débats et séances d'information en intérieur. Le port masque et le respect des distances sont également obligatoires.

"Se montrer créatifs"

Les papables devront donc se montrer créatifs pour faire vivre cette campagne, a souligné Christelle Luisier vendredi matin en conférence de presse. La conseillère d'Etat encourage les personnes inscrites sur les listes à "se renouveler" même si, concède-t-elle, rien ne remplace le lien social pour faire vivre une commune.

Du côté de l'organisation des bureaux de vote, les communes comptent sur une grande participation par correspondance. En temps normal, ces votes représentent déjà jusqu'à 95% des enveloppes. Les communes devront néanmoins prendre des mesures dans les bureaux pour garantir le respect des distances dans les files d'attente, avec un marquage au sol et des personnes désignées par les communes pour superviser ces files.

Et pour l'entre-deux tours, il n'y aura pas d'annonce à la criée, comme c'est le cas dans les 136 communes à Conseil général. Les résultats seront placardés à différents endroits de chaque localité, pour éviter les attroupements.

Malika Scialom/kkub

Publié Modifié

Pandémie oblige, partis et communes peinent à étoffer les listes

La relève pour les exécutifs communaux est un défi dans toutes les régions. A quelques jour du dépôt des listes pour les élections fribourgeoises de mars, de nombreuses communes, surtout les plus petites, peinent encore à rassembler des candidatures.

Déjà difficile en temps normal, le défi est exacerbé en période de crise sanitaire. Les autorités vaudoises et fribourgeoises ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux. Le but: expliquer et valoriser dans de courtes vidéos la fonction de conseiller communal, pour encourager les candidatures.

>> Les précisions dans le 12h45:

Faute de candidats pour les élections communales, Vaud et Fribourg lancent une campagne pour susciter des vocations. Enquête. [RTS]
Faute de candidats pour les élections communales, Vaud et Fribourg lancent une campagne pour susciter des vocations. Enquête. / 12h45 / 2 min. / le 15 janvier 2021

>> Lire aussi: Vaud lance sa campagne de promotion pour les élections communales