Modifié

Vaud a surveillé des milliers de natels pour pister les braqueurs de fourgons

Des milliers de citoyens vaudois auraient été surveillés à leur insu par le ministère public. [Frank Augstein - Keystone/AP]
Des milliers de citoyens vaudois auraient été surveillés à leur insu par le Ministère public / Le Journal horaire / 1 min. / le 12 octobre 2020
Les téléphones portables de milliers de citoyens vaudois auraient été surveillés à leur insu par le Ministère public, révèle lundi la Luzerner Zeitung. Ces recherches auraient été effectuées pour retrouver les auteurs des attaques de fourgons blindés survenues en 2019.

Pour découvrir les auteurs de ces braquages, le Ministère public a eu recours à la surveillance par champ d’antennes, une technique qui permet de découvrir quels natels sont connectés à un moment précis à une antenne précise. Elle permet également de savoir à qui le détenteur du téléphone a passé un coup de fil ou a envoyé des SMS.

Selon le rapport annuel du Service de surveillance de la correspondance par poste et télécommunication, le canton de Vaud aurait effectué 981 recherches de ce type en 2019, soit plus de la moitié de tous les autres cantons réunis, qui en ont fait 746.

Transparence douteuse

Dans la Luzerner Zeitung, le porte-parole de l'ONG Société Numérique Martin Steiger s'inquiète de la transparence de ce genre de pratique. Selon lui, il s’agit d’une forme de surveillance massive, qui vise des personnes innocentes, sans qu'il y ait de soupçons contre elles. Il réclame que les personnes qui se retrouvent par hasard dans le viseur des enquêteurs en soient informées, par exemple par SMS, afin de pouvoir se défendre si nécessaire.

>> Voir le sujet du 19h30:

Les enquêtes pénales peuvent poser question quant à la protection des données. [RTS]
Les enquêtes pénales peuvent poser question quant à la protection des données. / 19h30 / 2 min. / le 12 octobre 2020

Selon le quotidien alémanique, le Ministère public ne veut pas dévoiler si ces recherches ont permis de faire avancer l’enquête. Il se réfère au secret de l'instruction.

Virginie Gerhard/vic

>> Voir l'interview de David Raedler, avocat lausannois spécialiste de la protection des données:

Des milliers de citoyens vaudois surveillés par le Ministère public à leur insu: interview de David Raedler [RTS]
Des milliers de citoyens vaudois surveillés par le Ministère public à leur insu: interview de David Raedler / Forum (vidéo) / 5 min. / le 12 octobre 2020

>> Voir aussi la réaction de Sylvain Métille, avocat spécialiste de la protection des données:

L'interview de Sylvain Métille, avocat spécialiste de la protection des données. [RTS]
L'interview de Sylvain Métille, avocat spécialiste de la protection des données. / 19h30 / 2 min. / le 12 octobre 2020

Publié Modifié