Modifié

Deux nouveaux gymnases pour faire face à la démographie vaudoise

L'établissement provisoire d'Etoy prendra place dans les anciens locaux de l'école privée GEMS. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Le nombre de gymnasiens explose pour la rentrée prochaine dans le canton de Vaud / La Matinale / 1 min. / le 8 juillet 2020
Pour faire face à la croissance démographique et l'attractivité de la filière gymnasiale, mais aussi pour répondre aux mesures contre le coronavirus, le canton de Vaud va ouvrir deux nouveaux sites gymnasiaux.

Le premier établissement, temporaire, sera prêt à Etoy pour la prochaine rentrée scolaire. Le second verra le jour à Bussigny pour la rentrée 2021.

Les deux sites pourront accueillir au total quelque 1000 élèves.

Un quart d'élèves en plus sur huit ans

"La croissance démographique du canton alliée aux choix d'orientation des jeunes au sortir de l'école obligatoire ont entraîné une augmentation du nombre d'élèves dans les gymnases vaudois de près de 24% (+2450) depuis 2012", a expliqué mardi le gouvernement vaudois dans un communiqué. La situation de pénurie qui prévalait avant la crise actuelle se trouve aggravée par les effets des mesures prises contre le coronavirus, affirme-t-il.

Dans l'attente des constructions en cours à Burier (+19 classes) et Payerne (+19 classes) notamment, la location de locaux déjà équipés s'est imposée comme la solution la plus rapide à mettre en œuvre, écrit le canton. Deux occasions se sont présentées: l'une sur la commune d'Etoy, à la suite de la fermeture de l'Ecole privée GEMS, et l'autre sur la commune de Bussigny, nécessitant le réaménagement d'une partie des locaux du centre administratif "Business Village".

Le site d'Etoy rattaché à Nyon

Les services compétents étudient actuellement les adaptations nécessaires pour que la partie est du bâtiment d'Etoy puisse accueillir, dès la rentrée d'août 2020, entre dix et douze classes et leurs salles spéciales pour environ 250 élèves. Celles-ci seront rattachées au Gymnase cantonal de Nyon et supervisées par celui-ci pour l'année scolaire 2020-2021.

Pour cette période de transition, le loyer et les coûts d'exploitation font l'objet d'une demande de crédit supplémentaire de 2,8 millions de francs au budget 2020, sans compter l'engagement du personnel enseignant et administratif estimé à environ 20 postes équivalent temps plein.

Près de 14 millions de francs pour Bussigny

Sur le site "Business Village" en pleine restructuration, l'Etat de Vaud établira le nouveau Gymnase cantonal de Bussigny. Avec le soutien de la commune, associée au projet, il louera une surface d’environ 9000 m2 pour une durée de dix ans au moins et financera une partie des travaux d'aménagement du propriétaire.

Le Conseil d'Etat sollicite pour ce faire un crédit d'ouvrage de 13,95 millions de francs auprès du Grand Conseil. Dès la rentrée d'août 2021, ce nouveau gymnase pourra accueillir jusqu'à 800 élèves, répartis entre 30 salles de classe, treize salles de sciences et douze autres salles spéciales.

Avant la mise en fonction de la ligne de tram entre Renens et Villars-St-Croix, le site du gymnase sera relié par les lignes de transports publics urbains 17 à Renens-Gare et 91 à Bussigny-Gare. Un renfort de ces lignes de bus et un décalage des horaires de cours sont prévus pour assurer une bonne desserte qui profitera aussi à la population.

En parallèle, le canton de Vaud poursuit ses travaux pour implanter de nouveaux gymnases cantonaux à Aigle et Echallens.

>> Lire aussi: Les travaux du tram Lausanne-Renens débuteront cet automne

ats/oang

Publié Modifié