Modifié

Le canton de Vaud vise la neutralité carbone d'ici 2050

Les autorités vaudoises présentent leur plan d'action pour lutter contre le réchauffement climatique. [RTS]
Les autorités vaudoises présentent leur plan d'action pour lutter contre le réchauffement climatique. / 19h30 / 1 min. / le 24 juin 2020
Le canton de Vaud va agir tous azimuts pour lutter contre le réchauffement climatique. Le Conseil d'Etat, au grand complet, a présenté mercredi son Plan climat, qui vise à atteindre la neutralité carbone en 2050 sur le territoire cantonal.

Dans un premier temps, le canton souhaite réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 à 60% d'ici 2030 (par rapport à 1990). Ces objectifs sont les mêmes que ceux fixés l'été dernier par le Conseil fédéral, et qui doivent permettre de respecter les Accords de Paris.

Le Conseil d'Etat vaudois prévoit, comme première impulsion, un investissement de 173 millions de francs dès 2021. "Ajoutés aux montants déjà acquis et à l'effet multiplicateur sur l'économie vaudoise, l'effort cantonal pour le climat s'élève à plus de 1,3 milliard de francs", précise-t-il dans son communiqué.

Ce premier plan d'action vaudois est destiné "à mettre en oeuvre rapidement des mesures portées par tous les départements." Parmi elles figurent l'augmentation de l'offre en transport public régional, l'assainissement des bâtiments de l'Etat, la protection de la population contre les dangers naturels ou le soutien aux agriculteurs dans leur pratique favorable à la captation de carbone.

Ces différentes mesures ont été détaillées mercredi en fin de matinée par l'ensemble du Conseil d'Etat en conférence de presse depuis l'auditorium du Musée cantonal des Beaux-Arts à Lausanne.

Plan climat décliné en trois axes stratégiques

Réduire les émissions de gaz à effet de serre, s'adapter aux changements climatiques et documenter les changements climatiques sont les trois axes stratégique du plan présenté.

>> A consulter la Stratégie du Conseil d’État vaudois pour la protection du climat

Un plan climat dont l’objectif consiste donc à mobiliser l’ensemble des forces autour d’une démarche cohérente, transversale et durable.

C'est un projet qui implique une nouvelle gouvenance. Il sera conduit par une ou un délégué du gouvernement vaudois, dont le poste a été mis au concours.

ats/ddup

Publié Modifié