Modifié le 23 mai 2020 à 21:30

La police prend les devants pour éviter de nouveaux matchs sauvages à Lausanne

Match de foot sauvage: la police lausannoise a retiré les buts pour décourager les rassemblements.
Match de foot sauvage: la police lausannoise a retiré les buts pour décourager les rassemblements. 19h30 / 2 min. / le 23 mai 2020
La police de Lausanne est intervenue vendredi soir dans le quartier des Boveresses pour éviter la tenue d'un nouveau match de football sauvage. La veille, une partie avait réuni environ 1000 jeunes en dépit des interdictions de rassemblement.

Tous les buts se trouvant dans ce quartier, situé sur les hauts de la ville, ont été retirés vendredi soir et évacués sur des camions de pompiers.

Cette mesure fait suite aux faits révélés par la RTS : dans un quartier du nord lausannois, près de 1000 jeunes s’étaient regroupés jeudi soir autour d’un match de foot. La police municipale avait renoncé à intervenir pour disperser les participants, craignant des débordements.

>> Lire aussi: Près de 1000 jeunes se sont rassemblés en marge d'un match de foot à Lausanne

Message de fermeté

Mais vendredi soir, c’est un message de fermeté qui a été adressé : en plus des buts retirés, des agents sont restés aux abords des terrains jusqu’en milieu de soirée pour empêcher de nouveaux regroupements et rappeler les règles toujours en vigueur. Cette surveillance accrue sera prolongée durant tout le week-end.

Cette opération a été menée en coordination entre la Ville de Lausanne et le canton de Vaud. "Nous avons pris toutes les mesures pour qu'il n'y ait pas de match ce soir", avait prévenu la conseillère d'Etat en charge de la sécurité Béatrice Métraux, interrogée dans le 19h30.

>> Voir l'interview de Béatrice Métraux dans le 19h30:

Béatrice Métraux, Conseillère d'État VD: "Un tel match ne se reproduira pas, il y aura dispersion, amendes et poursuites."
19h30 - Publié le 22 mai 2020

Le match sauvage aux Boveresses n'était pas le premier du genre à se dérouler. Au moins un autre, à Chavannes-près-Renens, a été organisé ces derniers jours.

>> Revoir le reportage du 19h30 sur le match sauvage de jeudi

Un match sauvage à Lausanne a réuni près de 1000 jeunes. La police n'est pas intervenue par peur de débordements.
19h30 - Publié le 22 mai 2020

cab avec ats et Mathieu Lombard

Publié le 23 mai 2020 à 14:24 - Modifié le 23 mai 2020 à 21:30