Modifié

Le tram Lausanne-Renens pourra voir le jour sans sacrifier le bois du Flon

Lausanne: Le tram sur rail et la forêt sauvée. [RTS]
Lausanne: Le tram sur rail et la forêt sauvée. / 19h30 / 1 min. / le 26 février 2020
Le Tribunal administratif fédéral a validé le projet de tramway Lausanne-Renens, après des années de blocages devant les tribunaux. Le canton exclut finalement la construction d'une rampe routière Vigie-Gonin pour préserver la forêt urbaine du Flon.

La décision met fin à huit ans de procédures juridiques. L'autorisation de construire le futur tram Lausanne-Renens peut avancer, de même que le projet de bus à haut niveau de service (BHNS).

Ce verdict ouvrait la voie à la création d'une rampe de contournement entre l'avenue Jules Gonin et la rue de la Vigie, ce qui aurait engendré la destruction de la forêt du Flon. L'Etat de Vaud y renonce finalement.

"C'est un moment historique", a déclaré mercredi la conseillère d'Etat Nuria Gorrite, lors d'un point de presse en présence de tous partenaires impliqués dans le projet. "Nous avons aujourd'hui dans nos mains la possibilité de construire une solution".

>> L'interview de Nurria Gorrite dans Forum:

Le tram Lausanne-Renens pourra voir le jour sans sacrifier le bois du Flon: interview de Nuria Gorrite [RTS]
Le tram Lausanne-Renens pourra voir le jour sans sacrifier le bois du Flon: interview de Nuria Gorrite / Forum / 6 min. / le 26 février 2020

Des discussions "franches et constructives" sont en cours avec les milieux économiques et commerçants lausannois, a expliqué Patrick Eperon, de la Fédération patronale vaudoise. L'objectif est de parvenir à un "paquet" qui garantisse l'accessibilité multimodale de l'agglomération et de la ville de Lausanne, a-t-il ajouté.

Toto Morand ne fera pas recours

Opposant de longue date à la rampe routière Vigie-Gonin et symbole de la lutte pour la sauvegarde de la forêt du Flon, Toto Morand, président de l'association My Flon, s'est engagé à ne pas recourir contre le dernier arrêt du Tribunal administratif fédéral. La hache de guerre semble enterrée avec la municipalité, le syndic Grégoire Junod ayant même salué son combat et celui des Verts lausannois.

Les travaux pour le futur tram pourraient débuter cet été. Ils devraient durer environ quatre ans et demi. La mise en oeuvre des BHNS dépend quant à elle des communes. Un calendrier plus précis sera donné ultérieurement.

ats/ani

Publié Modifié

La forêt du Flon à Lausanne