Modifié le 09 février 2020 à 22:31

Christelle Luisier au Conseil d'Etat vaudois devant la Grève du climat

La PLR Christelle Luisier élue au premier tour au Conseil d'État vaudois.
La PLR Christelle Luisier élue au premier tour au Conseil d'État vaudois. 19h30 / 2 min. / le 09 février 2020
La PLR Christelle Luisier a été élue dimanche au Conseil d'Etat vaudois. Elle obtient 77'567 voix (55,9%), loin devant la militante de la Grève du climat Juliette Vernier, l'indépendant Toto Morand et le Pirate Jean-Marc Vandel.

Avec 55,9% des suffrages, la députée et syndique de Payerne est élue au premier tour, même si son parti espérait un score bien plus élevé. Elle devance Juliette Vernier, la jeune candidate de la Grève du climat, qui récolte 31'876 voix (23%). Guillaume Morand, dit Toto, suit avec 16'207 voix (11,7%), alors que Jean-Marc Vandel ferme la marche (5,1%, 7153 voix). La participation se monte à 31,87%.

La Grève du climat peut se montrer satisfaite de son score. L'ancienne étudiante de l'ECAL âgée de 19 ans (37,7%) a fait jeu égal avec la candidate PLR (37,9%) à Lausanne et elle est arrivée en tête à Romainmôtier-Envy, alors que Christelle Luisier est devant dans toutes les autres communes.

>> L'analyse du score de la "Grève du climat" dans l'émission Forum:

Les militants de la Greve du climat Vaud et la candidate Juliette Vernier, en vert, suivent l'élection complémentaire au Conseil d'Etat vaudois, le 9 février 2020.
Jean-Christophe Bott - Keystone
Forum - Publié le 09 février 2020

Le scrutin a été convoqué pour repourvoir le siège de Jacqueline de Quattro (PLR), suite à son élection au Conseil national lors des dernières élections fédérales. La PLR Christelle Luisier (45 ans) dit s'inscrire dans la continuité de l'action de Jacqueline de Quattro.

Son parti conserve donc ses trois sièges (avec ceux de Pascal Broulis et Philippe Leuba), alors que le PS et Les Verts, majoritaires au gouvernement avec quatre sièges, n'ont lancé personne dans la course pour rejoindre leurs élus Cesla Amarelle, Nuria Gorrite, Rebecca Ruiz et Béatrice Métraux.

Le nouveau Conseil d'Etat vaudois avec, de gauche à droite, Vincent Grandjean, chancelier, Christelle Luisier, Cesla Amarelle, Philippe Leuba, Nuria Gorrite, Pascal Broulis, Beatrice Metraux, et Rebecca Ruiz. Le nouveau Conseil d'Etat vaudois avec, de gauche à droite, Vincent Grandjean, chancelier, Christelle Luisier, Cesla Amarelle, Philippe Leuba, Nuria Gorrite, Pascal Broulis, Beatrice Metraux, et Rebecca Ruiz. [Jean-Christophe Bott - Keystone]

Satisfaction de Christelle Luisier

La candidate PLR et syndique de Payerne Christelle Luisier s'est déclarée "heureuse" de son résultat. Son objectif, rappelle-t-elle, était de passer au premier tour de ce scrutin. Pari réussi. La grande favorite de cette élection souligne et salue néanmoins le résultat "fort" du mouvement de la Grève du climat. "La question climatique sera au centre des préoccupations ces prochains mois et ces prochaines années et nous nous devons de donner des réponses aux jeunes qui se mobilisent aujourd'hui".

L'élue PLR a également estimé, dans le 19h30 de la RTS, qu'il était important d'avoir des femmes de droite qui s'engagent: "c'est une question d'exemplarité".

>> L'interview de Christelle Luisier dans le 19h30:

Christelle Luisier: "Il est important d'avoir des femmes de droite qui s'engagent, c'est une question d'exemplarité".
19h30 - Publié le 09 février 2020
 

Un résultat "dingue", selon Juliette Vernier

"Je n'ai jamais vu un suffrage pareil pour des gens qui sont d'extrême écologie", a indiqué à la RTS la candidate de la Grève du climat Juliette Vernier. "On est un parti d'écologie radicale et sociale et c'est dingue de voir autant de votes pour nous, alors qu'on propose un système complètement différent", a ajouté l'ancienne étudiante de 19 ans.

>> La réaction de Juliette Vernier

La candidate de la Grève du climat Juliette Vernier.
RTS
Le Journal horaire - Publié le 09 février 2020

>> Lire aussi: Une favorite et trois outsiders pour accéder au Conseil d'Etat vaudois. Le débat de Forum

cab

Publié le 09 février 2020 à 12:19 - Modifié le 09 février 2020 à 22:31

"Toto" Morand déçu de la participation

Le candidat du Parti de rien Guillaume "Toto" Morand n'est pas surpris du résultat de la complémentaire dans le canton de Vaud. Selon lui, les arrangements entre partis gouvernementaux ont bien fonctionné et réussi ainsi à écarter "la candidature la plus dangereuse pour faire changer les choses".

S'il salue une "grande victoire" pour la PLR Christelle Luisier mais également pour le mouvement de la Grève du climat, il souligne en revanche la grande défaite du taux de participation, à peine au-dessus de 30%.