Modifié le 07 juillet 2019 à 16:02

Les vignerons de Lavaux contraints de baisser de 15% la production de blanc

La production de vin blanc de Lavaux va baisser de 15 % en 2019 (image d'illustration).
Les vignerons de Lavaux contraints de baisser de 15% la production de blanc Le Journal horaire / 28 sec. / le 07 juillet 2019
Cette année, les vignerons vont diminuer de 15% la production de vin blanc de Lavaux, indique une enquête du Matin Dimanche. Cette mesure doit éviter un effondrement des prix dû à des stocks trop importants.

Les Suisses boivent de moins en moins de vin, et le blanc des célèbres terrasses vaudoises en pâtit: entre 2017 et 2018, sa consommation a chuté de 15% alors que le stock final a explosé à plus de 8 millions de litres, selon des chiffres établis par le canton de Vaud. Face à cette crise, exacerbée par la concurrence étrangère, la section de Lavaux de la Fédération vaudoise des vignerons a décidé de s'imposer un quota de production, rapporte Le Matin Dimanche.

Avec un million de kilos de chasselas en moins, la baisse de 2019 sera la plus importante depuis 2007. Mais selon trois grands négociants en vins de Lavaux, elle aurait déjà dû s'appliquer sur le millésime 2018 pour limiter les dégâts.

Ecouler les stocks sous une autre forme

Le cas de Lavaux est symptomatique de l'entier d'un secteur qui souffre, ajoute aussi Le Matin Dimanche. A l'issue d'une rencontre avec des vignerons-encaveurs fin juin, le conseiller fédéral en charge de l'Economie Guy Parmelin, lui-même issu du sérail viticole, a reconnu une situation difficile. Des mesures d'urgence à proprement parler ne semblent cependant pas à l'agenda du jour, mais l'idée d'une réserve climatique avance.

Moyennant des ajustements législatifs, celle-ci permettrait de stocker l'excédent de vin pour le réinjecter sur le marché lors d'années à faible vendange. Les stocks pourraient être écoulés sous la forme de vins de pays ou de vins industriels. L'autre solution, apolitique, serait selon des spécialistes de développer la vente de vins suisses en Suisse alémanique, qui préfère les produits étrangers.

ani

Publié le 07 juillet 2019 à 11:55 - Modifié le 07 juillet 2019 à 16:02